• Coopération UE-Afrique sur les migrations. Chronique d’un chantage

    Rapport d’investigation La Cimade, Loujna Tounkaranké, Migreurop

    Ce rapport, réalisé conjointement avec La Cimade et le collectif Loujna-Tounkaranké, est conçu comme un outil de décryptage de la coopération européenne sur les migrations et des instruments politiques et financiers de sa mise en œuvre.
    Basé sur des analyses de La Cimade, du collectif Loujna-Tounkaranké et du réseau ) Migreurop, ce rapport d’observation traite en particulier du partenariat de l’Union européenne (UE) avec l’Afrique. Et notamment avec le Mali, le Maroc, le Niger et le Sénégal en raison de (...) La suite

  • L’encampement et l’errance des migrants dans les rues de Paris (ou « Paris, nouvelle ville-frontière ? »)

    Atlas des Migrants 2017

    Il n’y a pas que les administrations ou les organismes spécialisés qui établissent des données, les associations et les collectifs d’aide aux migrants collectent aussi des informations qui permettent de saisir – à des échelles très fines – la manière dont vivent les exilés.
    Depuis 2014, des milliers d’exilés vivent dans les rues de Paris. Tous (ou presque) se rassemblent, formant des campements de fortune et des squats, pour résister à la faim, la soif ou la peur. La police municipale et les CRS (...) La suite

  • Calais : 20 ans d’(in)hospitalité

    Atlas des Migrants 2017

    Depuis 20 ans, les exilés en transit dans la ville et la région de Calais, sont confrontés à des opérations policières qui les poussent dans des espaces où les conditions de vie sont bien souvent inhumaines et dégradantes. Lorsque ces lieux deviennent trop visibles, ils sont alors détruits. Ce fut le cas avec le camp de Sangatte en décembre 2002, une grande partie de la jungle en 2009, la fermeture des squats et des campements éparpillés dans la ville de Calais durant l’hiver 2015 et l’effacement du (...) La suite

  • 3e édition de l’Atlas des migrants en Europe

    Approches critiques des politiques migratoires

    Le 22 novembre 2017, Migreurop publie la troisième édition de son Atlas des migrants !
    Les candidats à l’exil, fuyant les guerres, la pauvreté et les crises politiques, voyagent souvent au péril de leur vie. Depuis 25 ans, près de 40 000 migrants sont morts ou ont disparu, par noyade ou épuisement, aux frontières européennes, dont plus de 6 000 pour la seule année 2016, la plus meurtrière jamais enregistrée.
    L’augmentation des arrivées observée depuis 2015 a fait souffler un vent de panique au sein des (...) La suite

  • L’Europe collabore avec un dictateur pour mieux expulser vers le Soudan

    Migreurop demande l’arrêt immédiat de toutes les collaborations initiées par l’Union européenne et ses Etats membres avec la dictature d’Omar El-Béchir et avec tout Etat qui bafoue les droits fondamentaux.
    Lorsqu’il s’agit d’expulser des étrangers jugés indésirables, rien ne semble devoir arrêter l’Union européenne (UE) et ses États membres qui n’hésitent pas à se compromettre avec Omar el-Béchir, le chef d’État du Soudan qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux pour génocide, crimes contre (...) La suite

  • Blâmer les sauveteurs

    Traduction française de l’introduction du rapport « Blaming the Rescuers » de Charles Heller et Lorenzo Pezzani (Forensic Oceanography, 9 juin 2017) qui documente et démonte les allégations visant à discréditer les ONG de sauvetage en Méditerranée. La suite

  • Lettre ouverte interassociative à l’association ‘Européens sans frontières’ et au réseau de cinémas MK2

    Par la présente, nous, organisations et réseaux de solidarité avec les personnes étrangères, souhaitons vous faire part de notre consternation concernant le court métrage "Eurodame, help" produit par Européens sans frontières et diffusé dans les cinémas du réseau MK2. Celui-ci constitue à notre sens un raccourci mensonger relevant de la désinformation face aux véritables actions de l’Union européenne (UE) et de l’agence Frontex dans la « gestion » des mouvements migratoires.
    Ce film présente une vision (...) La suite

  • Fiche pays Turquie

    La Turquie est devenue le premier pays d’accueil de réfugiés dans le monde en 2014 . Sa situation géographique (avec deux frontières terrestres et une frontière maritime partagées avec l’Union européenne-UE) en fait un des principaux points d’entrée en Europe. Face aux contrôles toujours plus stricts aux frontières sud de l’UE, la Turquie est devenue depuis une dizaine d’années un important pays de transit. Avant même la « crise syrienne » des milliers de personnes arrivaient d’Asie, du Moyen-Orient et (...) La suite

  • Frontex : 10 vrai/faux pour mieux comprendre

    Le droit international consacre le droit à la mobilité en proclamant le droit de chacun de quitter tout pays, y compris le sien, et d’y revenir.
    Il protège également toute personne en migration, quel que soit son statut, contre les mauvais traitements et violations de ses droits fondamentaux, y compris en cas de renvoi dans un pays « tiers » (principe de non-refoulement).
    La politique migratoire de l’Union européenne respecte-t-elle ces obligations ? Est-elle en phase avec les enjeux actuels des (...) La suite

Cartes

Rapports

portfolios

Close the camps

Une cartographie dynamique et participative de l’enfermement des étrangers en Europe et au delà

>> voir le site

Frontexit

L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

>> voir le site