• Cour européenne des droits de l’Homme : l’Espagne et l’Union européenne (UE) pourront faire prévaloir la protection des frontières européennes sur le droit d’asile

    Communiqué collectif

    La Cour européenne des droits de l’Homme (Cour-EDH) vient de rendre une décision favorable aux autorités espagnoles, en entérinant la pratique dite des « refoulements à chaud » des personnes tentant de rejoindre les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Alors même qu’une autre formation de la Cour avait condamné l’Espagne en 2017 pour cette pratique illégale, sa Grande Chambre a décidé cette fois que ce pays n’avait pas violé les droits des exilé·e·s qui avaient déjà franchi sa frontière en les (...) La suite

  • Liberté pour Hamza Haddi et Mohamed Haddar

    L’Union européenne doit cesser les incarcérations arbitraires de réfugié·es et de migrant·es

    Déclaration de solidarité
    Nous exprimons notre solidarité envers Hamza Haddi et Mohamed Haddar, qui sont actuellement en détention provisoire à Komotini (en Grèce). Ils sont accusés à tort d’être des passeurs et, à ce titre, risquent une peine de prison de longue durée.
    Hamza Haddi et Mohamed Haddar, tous deux citoyens marocains, ont fui leur pays à la recherche de sécurité et de meilleures conditions de vie. Hamza Haddi, militant politique dans son pays, espérait obtenir le statut de réfugié politique (...) La suite

  • Des pêcheurs pris dans un étau

    Par Sophie-Anne Bisiaux (Migreurop) et Marco Jonville (FTDES)

    « La mer c’est la liberté. Aujourd’hui nous sommes emprisonnés à même l’eau » déplore Slah Eddine Mcharek, président de l’Association Le Pêcheur pour le développement et l’environnement à Zarzis. Leurs projets sont ambitieux : protection des ressources aquatiques, développement d’une pêche durable et responsable et défense de la pêche artisanale. Mais les obstacles sont de taille : pris entre la raréfaction des ressources halieutiques, les menaces à leur sécurité, la réduction de leur zone de pêche et la (...) La suite

  • La France renonce à la livraison de bateaux à la Libye : une victoire qui doit marquer un tournant dans la coopération sur la politique migratoire !

    Action Collective

    Le réseau Migreurop salue l’abandon de ce projet et demande à tous les États membres d’interrompre toute coopération policière et militaire avec la Libye.
    Dans le cadre du recours introduit par nos associations devant la cour administrative d’appel de Paris, la ministre des Armées, Florence Parly, vient d’annoncer qu’elle renonçait à la livraison de six bateaux au profit des garde-côtes libyens, livraison que nous contestions. Nous nous félicitons de l’abandon de cette initiative qui aurait fait de la (...) La suite

  • Pour la Cour européenne des droits de l’Homme, tout va bien dans les hotspots grecs

    Action collective

    La Cour européenne des droits de l’Homme vient de rejeter pour l’essentiel la requête dont l’avaient saisie, le 16 juin 2016, 51 personnes de nationalités afghane, syrienne et palestinienne - parmi lesquelles de nombreux mineurs -, maintenues de force dans une situation de détresse extrême dans le hotspot de Chios, en Grèce .
    Les 51 requérant.es, soutenu.es par nos associations*, avaient été identifié.es lors d’une mission d’observation du Gisti dans les hotspots grecs au mois de mai 2016 . Privées de (...) La suite

  • Atlas of Migration in Europe

    A critical geography of migration policies

    The Atlas of Migration in Europe is a committed Atlas that underlines the inconsistencies and the consequences of migration management in the European Union. To understand the evolution of the European migration policy, Migreurop gathered information on a reality that is elusive, because of its geographical scale, but also of a desire for concealment by European governments.
    Those fleeing war, poverty or political crises frequently risk their lives as they attempt to find sanctuary outside (...) La suite

  • « Mourir en mer ou sous les bombes : seule alternative pour les milliers de personnes migrantes prises au piège de l’enfer libyen ? »

    Communiqué du réseau Migreurop

    Le soir du 2 juillet, une attaque aérienne a été signalée sur le camp de détention pour migrant·e·s de Tadjourah dans la banlieue est de la capitale libyenne. Deux jours après, le bilan s’est alourdi et fait état d’au moins 66 personnes tuées et plus de 80 blessées . A une trentaine de kilomètres plus au sud de Tripoli, plusieurs migrant·e·s avaient déjà trouvé la mort fin avril dans l’attaque du camp de Qasr Bin Gashir par des groupes armés.
    Alors que les conflits font rage autour de Tripoli entre le (...) La suite

  • Méditerranée : face à la guerre aux migrant·es, la solidarité ne cèdera pas !

    Communiqué du réseau Migreurop

    Après 17 jours d’attente en mer, des attaques outrageantes et répétées dans les médias de la part du ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini et le silence assourdissant des États européens, Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, a décidé, dans la nuit du 28 juin 2019, de braver l’interdiction d’accoster dans le port de l’île de Lampedusa afin de sauver la vie de 40 personnes. En entrant dans le port samedi, elle a dû manœuvrer pour éviter un navire de la marine italienne qui lui barrait la route. (...) La suite

  • Behind the word ‘camp’

    English translation (June 2019) of migreurop press release published on Nov. 14, 2004, with the original title Derrière le mot camp
    In solidarity with Alexandria Ocasio Cortez, Democratic Rep. of the 14th New York District in the US House of Representatives, violently attacked for stating that detention centres for foreigners are concentration camps, yet never calling them extermination camps. In 2004, the Migreurop network has been similarly attacked when it used the word "camp" to designate the places where, in and around Europe, foreigners are locked up. We have decided to translate this text to affirm our solidarity with Alexandria Ocasio Cortez, and all those who, opposing the war on migrants, are prosecuted and often convicted and above all with migrants. Free movement for all! La suite

  • Conférence publique - Nouvelles formes de confinement aux portes de l’Union européenne

    Madrid

    Migreurop organise le 8 juin prochain une conférence sur les "Nouvelles formes de confinement aux portes de l’Union européenne" au centre culturel Galileo à Madrid (c/ Galileo 39, 28015 Madrid) de 9h30 à 18h00. Inscription recommandée : ici
    Programme
    9h30 : Accueil des participant·e·s 10h00 : Introduction : « l’évolution de l’approche hotspot de 2015 à nos jours »
    I. Les dérives de « l’approche hotspot » : tri, confinement et coercition aux frontières extérieures de l’Union européenne
    10h30 : Les (...) La suite

Carte

Rapports

Close the camps

Une cartographie dynamique et participative de l’enfermement des étrangers en Europe et au delà

>> voir le site

Frontexit

L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

>> voir le site