• Clôture de la mobilisation 2014-2015

    Visant à dénoncer la détention des étranger.e.s et les atteintes à leurs droits, la troisième mobilisation, lancée le 15 octobre 2014 dans le cadre de la campagne Open Access Now, arrive à son terme.
    Les organisations, journalistes et élu.e.s mobilisé.e.s ont réalisé seize visites de camps en France, en Belgique, en Espagne et en Italie.
    Le droit à accéder aux camps reste soumis au bon vouloir des autorités : les journalistes sont resté.e.s à la porte treize fois sur seize.
    L’accès partiel à ces lieux (...) La suite

  • Frontex, poison ou antidote aux tragédies en Méditerranée ?

    Bruxelles, 23 février 2015
    Alors que des millions d’euros sont alloués à Malte pour des opérations de contrôles aux frontières maritimes avec Frontex, les organisations membres de la campagne FRONTEXIT dénoncent une Europe aveuglée par l’obsession sécuritaire, toujours plus meurtrière.
    Le 4 février dernier, l’UE annonçait le versement de plus de 12 millions d’euros aux forces armées maltaises afin de financer des équipements dans le cadre de sa participation aux opérations de l’agence européenne pour la (...) La suite

  • ¿Frontex, veneno o antídoto a las tragedias en el Mediterráneo?

    Bruselas, 23 de febrero de 2015
    Mientras se concede millones de euros a Malta para operaciones de controles en las fronteras marítimas con Frontex, las organizaciones que forman parte de la campaña FRONTEXIT denuncian una Europa cegada por una obsesión securitaria, cada vez más mortífera.
    El pasado 4 de febrero, la UE anunciaba el pago de 12 millones de euros a las fuerzas armadas maltesas para financiar equipamientos en el marco de su participación en las operaciones de la agencia europea para (...) La suite

  • Frontex, veleno o antidoto alle tragedie nel Mediterraneo ?

    Bruxelles, 23 febbraio 2015
    Nel momento in cui vengono attribuiti milioni di euro a Malta per operazioni Frontex di controllo alle frontiere marittime, le organizzazioni che fanno parte della campagna FRONTEXIT puntano il dito contro un’Europa accecata da un’ossessione securitaria, ogni giorno più mortale .
    Il 4 febbraio scorso, l’Unione europea (UE) annuncia che oltre 12 milioni di euro saranno attribuiti alle forze armate maltesi per l’acquisto di materiale necessario per la partecipazione (...) La suite

  • 1995 – 2015 : des milliers de mort•e•s au large de Mayotte. Le « visa Balladur » tue !

    Le 18 janvier 1995, le gouvernement Balladur décidait d’entraver la circulation des personnes dans l’archipel des Comores en imposant un visa d’entrée à Mayotte aux habitant•e•s des trois autres îles comoriennes (Mohéli, Anjouan, Grande Comore). Ainsi se concrétisait l’isolement de l’île de Mayotte détachée vingt ans plus tôt de l’État indépendant de l’Union des Comores à la suite d’une décision unilatérale française contestée par les Nations unies.
    Depuis des siècles, des petites embarcations dénommées « (...) La suite

  • Non au « mur de la honte » à Calais !

    Douze ans après la fermeture du hangar de Sangatte, la France va-t-elle avoir son Ceuta et Melilla à Calais ? Le nombre croissant de migrants, présents depuis plusieurs mois dans le Calaisis, conduit nos gouvernants à franchir une étape dangereuse pour les libertés et le respect des droits des migrants.
    La légitimité de la présence des migrants est incontestable. Les pays dont ils proviennent - Afghanistan, Erythrée, Irak, Libye, Soudan, Syrie, notamment - en témoignent. Ils fuient la guerre, la (...) La suite

  • L’amemendement présenté par le groupe parlementaire du Parti Populaire pour réformer la loi espagnole sur les étrangers est contraire à la législation européenne

    Il y a quelques jours à peine, Cecilia Malmström, au nom de la Commission européenne, et à la suite d’une réponse à une question parlementaire, a rappelé à l’Etat espagnol, que “la force ne devrait pas être employée pour empêcher un franchissement de frontière non autorisé. En outre, la surveillance des frontières doit être effectuée sans préjudice des droits des personnes en quête de protection internationale, en particulier en ce qui concerne le principe de non-refoulement et l’accès effectif à la procédure (...) La suite

  • 70 organisations espagnoles se joignent à Migreurop pour exiger la fin des refoulements illégaux et le respect des législations nationale, européenne et internationale

    Après la tentative d’entrée sur le territoire espagnol de plus de 200 personnes, mercredi dernier, par la barrière séparant le Maroc de la ville de Melilla, les 70 organisations signataires de communiqué souhaitent faire part de leur rejet absolu des pratiques menées par les autorités espagnoles, qui - loin de respecter les législations nationale, européenne et internationale et loin de garantir le respect du principe de non refoulement et celui des droits humains -, ont refoulé irrégulièrement, une (...) La suite

  • Migreurop junto a 70 entidades exigen el fin de las devoluciones sumarias y el respeto a la legislación nacional, europea e internacional

    Migreurop junto a 70 entidades exigen el fin de las devoluciones sumarias y el respeto a la legislación nacional, europea e internacional
    Tras el intento de entrada de más de 200 personas el pasado miércoles a través de la valla de Melilla, las 70 organizaciones firmantes de esta nota de prensa queremos mostrar nuestro absoluto rechazo a las prácticas llevadas a cabo por las autoridades españolas que, lejos de respetar la legislación nacional, europea e internacional y garantizar el respeto de (...) La suite

  • « Mos Maiorum» : La traque aux migrants sans-papiers en Europe Opération

    Mos Maiorum est un énième exemple de la guerre menée par l’UE contre un ennemi imaginaire.
    Du 13 au 26 octobre 2014, les forces de police des États de l’Union Européenne (UE) procèderont à des contrôles massifs de personnes dans l’espace Schengen et aux frontières extérieures.
    Une semaine après la commémoration du drame de Lampedusa d’octobre 2013, une « chasse aux migrants» nommée Mos Maiorum sera lancée, coordonnée par le ministère italien de l’Immigration avec le soutien de Frontex et d’Europol. Cette (...) La suite

Carte

Rapports

Close the camps

Une cartographie dynamique et participative de l’enfermement des étrangers en Europe et au delà

>> voir le site

Frontexit

L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

>> voir le site