arrestations et expulsions en Libye - 2006

Depuis l’été 2004, la Libye est l’enfant chéri de l’UE et des pays industrialisés ; depuis la levée de l’embargo sur les armes fin 2004, il ne se passe pas de semaine sans que chefs de gouvernement, ministres, dignitaires de l’UE et des Nations Unies ne viennent à Tripoli négocier de fructueux contrats et raffermir le colonel Khadafi dans son rôle de gendarme de l’Afrique du Nord, en délégant à ce pays, qui n’a signé aucun traité international sur la protection des réfugiés, le soin d’arrêter, emprisonner et expulser les migrants qui tentent d’atteindre l’Europe. L’Italie construit trois camps sur le sol libyen, l’UE et l’IOM négocient patrouilles et surveillance des frontières.
Selon les chiffres officiels libyens, de 2003 à 2005 le gouvernement a « rapatrié » environ 145.000 étrangers.
Tout cela dans le plus grand silence

- Libye : 537 arrestations et 858 expulsions du 7 au 21 dec 2006
Jamahiriya news agency, 28 Al-Kanoon, 1374 DP (28 December 2006)
Tripoli, 28.12.06- Le Service Général des Relations Publiques du
Conseil Général du Peuple pour la Sécurité Publique a annoncé que les autorités libyennes de sécurité ont arrêté immigrants clandestins de différentes nationalités alors qu’ils essayaient de gagner l’Europe, entre le 7 et le 21 décembre 2006.
Les mêmes sources ont indiqué que dans le cadre des efforts déployés par la Libye pour combattre ce phénomène, les services de sécurité ont expulsé 858 migrants clandestins de différentes nationalités vers leurs pays d’origine.

- Libye : 416 arrestations de migrants clandestins du 27/11/06 au 6/12/06
Jamahiriya news agency Tripoli -17. 12. 06
Des sources du Service Général des Relations Publiques du
Conseil Général du Peuple pour la Sécurité Publique indiquent que les services de sécurité libyens ont arrêté 416 immigrants clandestins de différentes nationalités alors qu’ils essayaient de gagner l’Europe, entre le 27 novembre et le 6 décembre 2006.
Les mêmes sources ont indiqué que dans le cadre des efforts déployés par la Libye pour combattre ce phénomène, les services de sécurité ont expulsé 512 migrants clandestins de différentes nationalités vers leurs pays d’origine.
pour les 512 expulsions il n’est pas indiqué de période. Les migrants clandestins sont aussi qualifiés d’infiltrators.

- 20/10/06 Libye : 1.340 clandestins arrêtés en 10 jours
Reuters La police libyenne a interpellé 1.340 immigrants illégaux sur la période du 1er au 11 octobre, alors qu’ils tentaient de se rendre en Italie à partir des côtes libyennes. Au total, depuis la mi-septembre, 3.270 immigrants illégaux ont été appréhendés par la police libyenne pour avoir voulu tenter de gagner clandestinement l’Italie.

- 16/10/06 Près de 2.000 clandestins arrêtés en un mois
TRIPOLI (REUTERS) - La police libyenne a arrêté depuis près d’un mois 1.930 candidats à l’émigration qui voulaient gagner l’Italie à bord d’embarcations de fortune, a annoncé lundi le ministère libyen de l’Intérieur.
Durant la même période de 27 jours, le gouvernement de Tripoli a expulsé 3.768 clandestins africains qui voulaient également gagner l’Europe et avaient été arrêtés précédemment, a-t-il précisé dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle Jana.
Ces mesures, ajoute le ministère, soulignent « les efforts soutenus (des autorités libyennes) pour combattre l’immigration illégale ».

Post-scriptum

on consultera avec profit les dépêches de l’agence de presse Jamahiriya : en anglais, en français ; curieusement les dépêches ne sont pas les mêmes selon les langues...