Nouvelle vague de débarquements en Italie.

Nouvelle vague de débarquements en Italie.

Une vieille embarcation en bois avec à
son bord près de 400 passagers est arrivée hier
matin à l’embouchure du port de l’île de
Lampedusa, dans le sud de l’Italie, où plus
d’une centaine d’autres candidats à
l’immigration sont arrivés samedi, ont annoncé
les autorités italiennes.

Trois douaniers sont montés à bord et ont
guidé l’embarcation jusqu’au port. Ses
passagers ont été conduits au centre de transit
temporaire de l’île, dont la capacité d’accueil de
près de deux cents personnes est largement
dépassée.

Quatre embarcations transportant
chacune entre vingt et trente passagers sont
en effet arrivées samedi sur la petite île
touristique, première terre italienne au départ
des côtes de la Tunisie et de la Libye.

Les autorités italiennes avaient la veille
transporté 190 immigrants clandestins par un
pont aérien jusqu’à Crotone, en Calabre, sur le
continent, où ils ont été conduits dans un
centre d’accueil temporaire.

Ces nouvelles
arrivées surviennent deux jours après une
tragédie de l’immigration clandestine dans les
eaux internationales sous juridiction maltaise,
où une embarcation avec 27 passagers s’est
retournée. Seize ont été sauvés et transportés
à Malte, mais onze personnes ont péri. Trois
corps ont été retrouvés.

Source : Soleil.sn