Pour la fermeture du centre de rétention de Nouadhibou

le 31/01/2009

Association Mauritanienne des Droits de l’Homme

Antenne de Nouadhibou

Déclaration

Bientôt quatre ans que notre pays a accepté de transformer une école destinée à l’éducation de ses fils et filles à Nouadhibou en centre de rétention pour le contrôle des flux migratoires.

Il est bien entendu que cette décision a été prise contre la volonté des populations de la Wilaya de Nouadhibou.

Sa justification ne peut être trouvée que dans le but de satisfaire la communauté européenne dans son entêtement de restreindre la liberté de circulation des populations du Sud.

Ce centre de rétention constitue une violation sans précédent des droits de l’homme en général et du droit des migrants en particulier.
Face à cette situation, l’antenne de l’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme à Nouadhibou :

Dénonce avec énergie l’existence de ce centre dans notre capitale économique et exige sa fermeture immédiate ;

- Dénonce les obstacles dressés par les autorités pour avoir un droit de regard sur le lieu à haut risque d’abus ; 

- Exige un droit d’accès aux ONG et société civile ;

- Exige un contrôle sur la situation de ces détenus dans ce centre ;

- Exige la garantie de transparence de l’information sur la situation et les conditions des détenus dans ce centre ;

- Exige le respect total des droits des personnes enfermés dans ce centre ; des revendications préalables à la suppression totale dudit centre de rétention dont le maintien ternit l’image de notre pays aux yeux des défenseurs de la liberté et des droits de l’homme.

Nouadhibou le, 31/01/2009

L’antenne AMDH de NDB