Accords de réadmission, « liaisons dangereuses » entre aide au développement et gestion des flux migratoires

EN PJ LE CR DE LA RÉUNION AVEC LES INTERVENTIONS ET LE DEBAT

Les accords de réadmission, outil central de la lutte contre l’immigration irrégulière, existent depuis longtemps, qu’ils soient conclus dans un cadre bilatéral, intergouvernemental ou communautaire.

Ces accords soulèvent de nombreuses interrogations, du fait de leur opacité (peu d’informations données aux Parlements nationaux et à la société civile) et de leurs conséquences au regard du respect des droits fondamentaux des migrants.

Ils posent aussi la question de ce qu’on peut qualifier de « la liaison dangereuse » entre l’aide au développement et sa conditionnalité à la gestion de flux migratoires et à la lutte contre l’immigration irrégulière.

C’est pour en discuter que Migreurop vous invite à une réunion de travail

Vendredi 3 avril 2009
à partir de 17h00
au CICP
(salle verte au premier étage)
21 ter rue Voltaire

Nous vous proposons l’ordre du jour suivant :

- Rappel de la campagne

- Les « liaisons dangereuses » : l’aide au développement au service de la gestion de flux migratoires : illustrations

a) le cas de l’Espagne et son « plan Afrique »

b) le cas de la France à travers les accords de gestion de flux migratoires

c) le cas de l’Italie avec la Libye et la Tunisie

- Quelle mobilisation ?

a) les mobilisations déjà menées : Migreurop, Haïti, Mali.....

b) quelles mobilisations futures ?

Votre participation et votre contribution sont très importantes pour une réflexion collective sur les actions à mener contre cette politique au niveau européen comme national.
Venez nombreux !!


Documents

COMPTE RENDU DE LA REUNION

(Word – 92 ko)