Après les violences racistes en Italie : une mission de Migreurop se rend sur place

Communiqué presse

A la suite des graves événements qui se sont déroulés à partir du 7 janvier 2010 à Rosarno (sud de l’Italie), où des travailleurs migrants ont été victimes de violences et d’agressions racistes, plus de 700 d’entre eux ont été transférés dans des centres d’accueil et d’internement à Crotone (Calabre) et à Bari (Pouilles). Le ministre italien de l’Intérieur, dimanche, a annoncé que ceux qui sont en situation irrégulière seront expulsés.

Dans le cadre de sa campagne "Pour un droit de regard dans les lieux d’enfermement" http://www.migreurop.org/rubrique268.html le réseau Migreurop (réseau international qui compte 40 associations membres en 13 diverses pays) a décidé d’organiser en urgence une mission internationale d’observation, composée de parlementaires nationaux et européens ainsi que de membres du réseau, qui se rendra le vendredi 15 janvier à Bari dans centre d’identification et expulsion (CIE) et dans un centre d’accueil, basé en zone militaire.

La mission a pour objectif de rencontrer les autorités des centres, ainsi que les migrants qui y sont placés, pour mettre en lumière les circonstances dans lesquelles les migrants ont dû être évacués de Rosarno, les moyens qui sont mis à leur disposition pour faire valoir leurs droits, les conditions dans lesquelles ils sont accueillis et les perspectives qui leur sont offertes au regard du séjour en Italie.

La présence des parlementaires rassemblés par Migreurop au sein de cette mission fait écho aux recommandations du Rapport annuel sur les droits fondamentaux adopté le 14 janvier 2009 par le Parlement européen , qui s’inquiète la multiplication des lieux d’enfermement, et demande plus de transparence sur la situation qui prévaut dans les centres de rétention.

Font partie de la délégation :

Isabelle Durant (Ecolo au Parlement Européen - Belgique)

Helene Flautre (Europe-Ecologie au Parlement Européen - France)

Rui Tavares (Gauche unie européenne au Parlement Européen - Portugal)

Député Maurizio Turco (Parlement Italien - Radicali)


Contact :

Secrétariat International Migreurop 0033 1 53 27 87 81
contact@migreurop.org

Claire Rodier 01 43 14 84 81

paris, 14 janvier 2009


Documents

com presse-Migreurop-FR

(PDF – 14.4 ko)