Press Review Libya-EU

February 21st, 2011

This press review contains articles in French, Italian and English, but most of them are in French.

L’UE : Les responsables européens condamne la violente répression en Lybie

Fenêtre sur l’Europe, 21/02/11

L’UE condamne le régime de Khadafi et révise sa politique d’aide aux pays du sud de la Méditerranée

Au cours d’un dîner de travail entre les différents ministres des affaires étrangères des pays membres, il a été décidé de cette révision afin d’être plus sélectif avec les pays qui réagissent de manière autoritaire aux mouvements de contestations. Il a été proposé de davantage lié cette aide avec les progrès en matière de démocratie et des droits de l’homme et sanctionner au contraire les reculs. Les ministres des affaires étrangères de l’UE ont d’autre part condamné les violentes répressions des manifestations en Lybie.

http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=20252

Euronews, 21/02/11

L’UE indignée par les violences en Libye

Malgré les menaces de la part du gouvernement libyen d’ouvrir les vannes de l’immigration si l’UE continuait à « encourager » les manifestations, Catherine Ashton persiste à manifester son inquiétude sur les répressions violentes en Lybie. Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, se veut plus ferme en préconisant un jugement par la cour pénale internationale. Il dénonce l’utilisation « de méthodes du Moyen-âge » pour enrayer les manifestations. La crise libyenne crée de nouvelles divisions entre les états membres, les 27 états doivent s’accorder sur la façon de gérer la situation.

http://fr.euronews.net/2011/02/21/l-ue-indignee-par-les-violences-en-libye/

BBC, 21/02/11

Libya protests : EU prepares for influx

La Lybie a menacé de stoppé sa coopération avec l’UE dans la lutte contre l’immigration clandestine. Depuis maintenant quelques années, un accord lie l’Italie et la Lybie pour la surveillance de la frontière méditerranéenne et l’interception des bateaux de migrants. L’Italie renvoie régulièrement des migrants dans les centres de rétention libyen, un pratique dénoncé par les associations de défense des droits de l’homme. Le ministre des affaires étrangères italien, Franco Frattini, s’inquiète de la possibilité de voir la Lybie devenir d’un émirat arabe islamiste aux portes de l’Europe.

Une mission Frontex vient d’être déployé pour venir en aide aux autorités italiennes, incluant une surveillance aérienne et terrestre, ainsi que l’arrivée d’experts qui auront pour mission l’identification des migrants, avec une attention toute particulière au repérage d’éventuels demandeurs d’asile. La ministre des affaires étrangères de Malte s’est à son tour alerté des conséquences que ces événements pourraient avoir sur les flux migratoires.

Le premier secrétaire des affaires étrangères britannique plaide pour donner un signal clair à La Lybie et condamner ces violences.

http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-12525155

Figaro (AFP), 20/02/11

Manifestation : la Libye menace l’UE

La autorités libyennes a clairement menacé l’UE de stopper sa collaboration en matière de lutte contre l’immigration illégale si elle continue à encourager les manifestations en Lybie. L’ambassadeur de Hongrie(actuellement à la présidence de l’UE) a été convoqué Jeudi à Tripoli pour recevoir ce message.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/20/97001-20110220FILWWW00140-manifestation-la-libye-menace-l-ue.php

Les autorités nationales s’inquiète des conséquences sur les migrations

AFP, 21/02/11

Paillé (Ofii) : l’immigration vers l’UE, une "arme" de Kadhafi

Le président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), Dominique Paillé, a dénoncé l’attitude du gouvernement libyen qui utilise sa coopération dans la lutte contre l’immigration clandestine avec l’UE comme moyen de pression. Il précise néanmoins que la collaboration avec la Lybie devrait se poursuivre, quelque soit le gouvernement en place : "il faut continuer à discuter avec les gouvernements concernés" avec qui "nous avons des accords quantitatifs très clairs d’immigration choisie". "Il faut donc que ces accords soient respectés quel que soit le régime".

http://www.lemonde.fr/depeches/2011/02/21/paille-ofii-l-immigration-vers-l-ue-une-arme-de-kadhafi_3214_236_44429740.html

Times of Malta, 21/02/11

Malta ’extremely worried’ by situation in Libya

Tonio Borg, le ministre des affaires étrangères maltais a confié sa grande inquiétude face aux événements qui ont lieu actuellement en Lybie. Il dit craindre une vague d’immigration qui ne menacerait pas seulement Malte et l’Italie mais l’Europe dans son ensemble. Il se déclare en désaccord avec une attitude paternaliste de l’UE face à ces événements. Il considère que l’UE devrait laisser les peuples arabes être maître de leur propre destinée.

http://www.timesofmalta.com/articles/view/20110221/local/malta-extremely-worried-by-situation-in-libya

Corriere della Serra, 21/02/11

Frattini : « In Libia Ue non intervenga »
Pd : premier si occupa solo suoi problemi

D’après Franco Frattini, l’UE ne devrait pas intervenir dans les processus de transition démocratiques à l’œuvre dans le monde arabe, ce qui reviendrait à exporter un modèle de démocratie, ce qui ,n’est pas respecter l’indépendance d’un peuple. Il plaide pour une réconciliation pacifique qui aboutirait à une constitution, comme le propose le fils Kadhafi.

http://www.corriere.it/politica/11_febbraio_21/polemiche-politiche-libia_912a4206-3da5-11e0-8c41-24e78bec137b.shtml

Il Corriere, 21/02/11

Libia : Frattini, ok a riconciliazione

Franco Frattini agite la menace de la possibilité de voir la Lybie devenir un émirat islamiste aux portes de l’Europe. Il souligne que l’UE ne devrait pas intervenir dans le processus démocratique à l’œuvre en Afrique du Nord.

http://www.ilcorriere.it/?p=4918