Press Review Libya-EU

February 22nd, 2011

This press review contains articles in French and English, but most of them are in French.

Considering the disturbed situation in Libya, the EU and national governments’ leaders seem to particularly worried about an eventual flow of migrants in Europe. Of course, they declare supporting the democratic transition in North Africa and Middle East, however a potential asylum seekers arrivals, running away from Libya’s violence, is considering as a threat.
The EU leaders call on national governments to cooperate with south European states. Frontex, seems to be a key element to confront this eventual flow of migrants. However, the European border agency, does not have its own assets and cannot react in case of emergency, as Ilkka Laitinen, the agency director, said.
In Libya, sub-Saharans refugees and asylum seekers seem to be in danger. They are suspected to be Libyan government’s mercenaries. They are hunting. The UNHCR incites to take into account specific humanitarian needs of this population. At the Egypt-Libya border, Egyptians are leaving Libya. Customs posts on the Libyan side are now keeping by popular groups. We do not know yet if they are opponents or followers of Libyan government.

L’UE redoute une « déferlante » de migrants

Le Figaro, le 22/02/11

L’Europe redoute une « déferlante » de réfugiés

Pour l’Europe, les désordres en Libye laisse craindre une déferlante incontrôlable. « Lorsqu’un régime tombe avec tous ses contrôles, il se crée un appel d’air », a averti le secrétaire d’État aux Affaires européennes Laurent Wauquiez en citant le précédent de 1989 et l’effondrement du communisme européen. La Libye est un allié particulièrement stratégique pour l’UE car il s’agit d’une plaque tournante du trafic de clandestins vers l’Europe. La Libye est incontournable, du fait de ses 2000 km de côtes et des 4000 km de frontières qu’elle partage avec ses six voisins africains. Michele Cercone, porte-parole de la Commission sur les questions d’immigration s’est déclarée très préoccupée par la question. Le président américain, quant à lui, a appelé la Libye à modérer ses actions, avec moins de succès que son intervention auprès du roi du Bahreïn.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/22/01003-20110222ARTFIG00370-l-europe-redoute-une-deferlante-de-refugies.php

Herald Tribune, le 21/02/11

Europe Focuses on Flow of Migrants

Après deux jours de réunions à Bruxelles, les ministres européens se sont mis d’accord pour condamner les violences qui ont lieu en ce moment en Libye, et ont l’intention de proposer un partenariat privilégié pour le pays qui ont engagé des réformes. Cependant l’Italie et Malte ont fait part de leur inquiétude vis-à-vis d’une possible augmentation des flux migratoire vers l’Europe. Le secrétaire des affaires étrangères britannique, William Hague parle d’un « test historique pour l’UE », qui doit réussir à apporter plus de démocratie et de stabilité en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

http://www.nytimes.com/2011/02/22/world/europe/22migrants.html?_r=1&scp=5&sq=lampedusa&st=cse

EU Observer, le 21/02/11

EU scorns Libya ’blackmail’ on migrants

Les pays de l’UE se refusent à céder au chantage du président libyen à propos de l’immigration. Le document final sur lequel se sont entendus les ministres des pays membres, lors de leur réunion à Bruxelles déclare qu’il faut renforcer la coopération avec les pays du Sud dans la lutte contre l’immigration illégale.

http://euobserver.com/9/31847

Le Vif, le 21/02/11

Révolutions arabes : l’immigration inquiète l’Europe

L’Italie se dit « très inquiète » face à l’arrivée de milliers de migrants. La Commission Européenne est elle aussi inquiète. Jusqu’à présent, l’arrivée d’immigrants est contenue grâce aux régimes répressifs. Sur l’île de Lampedusa, 30 experts, des bateaux et un avion ont été déployés par Frontex, l’agence de gestion des frontières extérieures de l’UE, pour venir en aide aux autorités italiennes.

http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/international/revolutions-arabes-l-immigration-inquiete-l-europe/article-1194955714002.htm

BBC, le 21/02/11

Libya protests : EU condemns violence and fears influx

Les pays européens ont fermement condamné les violences qui ont lieu en Libye. L’Italie a cependant fait part de son inquiétude vis-à-vis des flux migratoires que cela pourrait engendrer, tout particulièrement après l’auto-proclamation de la ville de Benghazi comme émirat islamique. Franco Frattini, ministre des affaires étrangères italien, a préconisé l’équivalent d’un plan Marshall que l’UE devrait fournir aux pays arabes.

http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-12525155

Frontex

Spiegel online, le 21/02/11

Europe’s Frontex Border Guard Stretched to Limit

Ilkka Laitinen, le directeur de Frontex depuis 2005, est interviewé. Il plaide pour plus de fonds et d’équipements pour pouvoir faire de Frontex « une vraie force de sécurité aux frontières de l’Europe ». La mission lancé cette semaine en méditerranée est piloté depuis les bureaux de l’agence à Warsam en Pologne. Le directeur explique la difficulté de négocier avec 27 pays quand la situation est urgente. Le projet de plus d’indépendance pour Frontex est actuellement en débat entre le conseil et le parlement européen.
Une des principales tâches pour Frontex, dans cette mission Hermès 2011, sera de renvoyer les migrants dans leur pays. Laitinen informe que 20 passeurs ont été arrêtés, et qu’il semble que l’arrivée de ces 5 000 migrants était prévue de longue date, d’après les conclusions d’un des experts.

http://www.spiegel.de/international/europe/0,1518,746793,00.html

Times of Malta, le 22/02/11

EU bracing itself for possible exodus of asylum seekers

D’après une source de la Commission Européenne (sans plus de détails), 750 000 libyens et sub-sahariens seraient susceptibles d’arriver aux portes de l’Europe. Cette même source a déclaré qu’une « exode massive de demandeurs d’asile » était à envisager.
Un porte-parole de Frontex a confirmé hier que Malte prendrait part à la mission Hermès 2011. Pourtant Malte avait signifié qu’elle ne fournirait ni matériel, ni personnel pour cette opération. Les autres membres de l’Union européenne devront être solidaires sur la questions de l’asile.

http://www.timesofmalta.com/articles/view/20110222/local/eu-bracing-itself-for-possible-exodus-of-asylum-seekers

Migrants at sea, le 21/02/11

Malta Delays Decision to Participate in Operation Hermes

D’après The Times of Malta ce dimanche, Malte a refusé de fournir du matériel ou du personnel pour l’opération Hermès 2011 de Frontex, mais évalue cependant la possibilité d’y participer.

http://migrantsatsea.wordpress.com/2011/02/21/malta-delays-decision-to-participate-in-operation-hermes/

La frontière Egypte/Libye

Guysen News, le 22/02/11

Les gardes-frontières libyens se retirent, annonce l’Egypte

L’armée égyptienne a annoncé lundi le retrait des gardes-frontières libyens en poste à la frontière entre leur pays et l’Egypte. "Les gardes-frontières libyens se sont retirés (du côté libyen de la frontière) et les postes sont actuellement contrôlés par les comités populaires", a indiqué l’armée sans préciser si ces membres des comités populaires étaient fidèles au colonel Mouammar Kadhafi. "Ce sont eux qui gèrent les entrées et les sorties de territoire libyen".

http://www.guysen.com/news_Les-gardes-frontieres-libyens-se-retirent-annonce-l-Egypte_304197.htmlv

L’express, le 22/02/11

L’Egypte renforce ses effectifs à la frontière libyenne

L’armée égyptienne a renforcé mardi ses effectifs à la frontière avec la Libye et ouvert le point de passage de Saloum 24 heures sur 24 afin de permettre l’accueil en Egypte de personnes malades ou blessées. Les égyptiens sont nombreux à quitter la Libye (4 000 pour le moment).

http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/l-egypte-renforce-ses-effectifs-a-la-frontiere-libyenne_964936.html

Les migrants sub-sahariens en Libye

ASCA, le 22/02/11

LIBIA : EVERYONE, E’ CACCIA ALL’UOMO CONTRO MIGRANTI AFRICANI

Grâce à des contacts avec des migrants en Libye, circulent informations de violentes agressions contre eux. Des réelles rafles s’opèrent dans les maisons où vivent des migrants, accusés d’être des mercenaires du régime
Des dizaines des migrants actuellement en péril feraient partie de ceux qui avaient été refoulés par l’Italie en Libye.
Le Groupe Every dénonce aussi des bombardements dans les camps où sont détenus les migrants africains, notamment à Misrataj.

http://www.asca.it/news-LIBIA__EVERYONE__E__CACCIA_ALL_UOMO_CONTRO_MIGRANTI_AFRICANI-992540-ORA-.html

UNHCR , le 22/02/11

UNHCR says gravely concerned for safety of asylum seekers, refugees in Libya

L’UNHCR est extrêmement inquiets à propos de la situation des réfugiés et demandeurs d’asiles sub-sahariens actuellement en Lybie. Un journaliste les a informé qu’ils étaient chassés car soupçonnés d’être des mercenaires. Ils n’osent plus sortir de chez eux. L’UNHCR appelle tous les états à tenir compte des besoins humanitaires des personnes qui pourraient subir des violences en Libye.

http://www.unhcr.org/4d63a50a9.html

http://migrantsatsea.wordpress.com/2011/02/22/unhcr-gravely-concerned-for-safety-of-asylum-seekers-refugees-in-libya/

Relations Libye-Belgique

Le Soir, le 21/02/11

Vanackere (ministre des affaires étragangères belge) regrette son soutien à la Libye

Interrogé sur le soutien belge à l’attribution à la Libye d’un siège au conseil des droits de l’Homme des Nations unies, le ministre reconnu qu’il s’agissait d’une « décision boiteuse, difficile ».

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2011-02-21/vanackere-regrette-son-soutien-a-la-libye-823451.php

La ligue des droits de l’homme (Belgique), le 18/02/11

La contestation libyenne face aux armes wallonnes

Les armes utilisées par les forces de sécurité et l’armée libyennes sont, entre autres, des armes wallonnes. En juin 2009, en « affaire courante », la Région wallonne a octroyé une licence d’exportation à la FN Herstal (une fabrique d’arme). Pays destinataire : la Libye. En Belgique ce sont les régions qui délivrent ce type de permis.

http://www.liguedh.be/index.php?option=com_content&view=article&id=1074:la-contestation-libyenne-face-aux-armes-wallonnes&catid=116:communiques-de-presse-2011&Itemid=84