Revue de presse Italie-Tunisie

Le 22 février 2011

A Lampedusa, un total de 197 migrants ont été interceptés, durant la journée de lundi, par les gardes-côtes italiens. Il semblerait qu’il reste moins de 1000 migrants dans le centre de détention de Lampedusa, les autres ayant été transférés vers des centres de la péninsule (d’après l’agence de presse italienne ANSA).
L’opération Frontex, qui a été lancé depuis le début de la semaine, consiste en un soutien naval et aérien de la surveillance des frontières, ainsi que le dépêchement d’experts, ayant pour mission de rassembler les informations nécessaires pour l’ « analyse du risque » ainsi que l’identification des migrants et la détection et la prévention de possibles activités criminelles aux frontières extérieures de l’UE . Amnesty International appelle l’UE au respect des droits des réfugiés.

De nouvelles arrivées à Lampedusa

Euronews, le 22/02/11

Nouvelle arrivée de migrants tunisiens à Lampedusa

Une vidéo qui montre l’arrivée d’un bateau de migrants tunisiens à Lampedusa, ce lundi 21 février.

http://fr.euronews.net/nocomment/2011/02/22/nouvelle-arrivee-de-migrants-tunisiens-a-lampedusa/

Le Matin, le 22/02/11

130 migrants secourus au large de l’île

Près de 1 300 migrants seraient toujours détenus dans le centre le l’île de Lampedusa. Les autres ont été transféré dans d’autres centres de la péninsule. Des experts sont arrivés dimanche sur l’île, dans le cadre de l’opération Frontex, Hermès.

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=147173

Au Fait Maroc, le 22/02/11

Plus de 190 migrants interceptés au large de Lampedusa en une journée

D’après l’agence de presse italienne Ansa, un total de 197 migrants ont été interceptés, durant la journée de lundi, par les gardes-côtes italiens. La mission Frontex, débuté dimanche, comporte une surveillance aérienne et navale des frontières ainsi que la déploiement d’experts. Leur mission sera de "rassembler les informations nécessaires à l’analyse (des demandes) et à faire des évaluations concernant les nationalités des migrants". Ils axeront aussi leur action sur "la détection et la prévention de possibles activités criminelles aux frontières extérieures de l’UE".

http://www.aufaitmaroc.com/actualites/monde/2011/2/22/plus-de-190-migrants-interceptes-au-large-de-lampedusa-en-une-journee

Le Figaro, le 22/02/11

Premières audiences pour les Tunisiens de Lampedusa

Six sans-papiers de nationalité tunisienne ont comparu mardi devant le tribunal de Nîmes. Ils ont été arrêté à la frontière avec l’Italie et venaient pour la plupart de Lampedusa. Me Pascale Chabbert-Masson, avocate, affirme que depuis samedi, début des procédures, elle a fait libéré 8 clients, car les procédures sont « bâclées ». Un seul de ses clients a demandé l’asile politique. « Je pense qu’il était policier en Tunisie. » Les témoignages des migrants relatent une certaines permissivité de la police italienne, ce qui leur a permis d’arriver en France.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/22/01016-20110222ARTFIG00631-premieres-audiences-pour-les-tunisiens-de-lampedusa.php

L’UE doit respecter les droits des réfugiés de Lampedusa

Le Figaro, le 21/02/11

Lampedusa : Ces réfugiés qui inquiètent l’Europe

D’après le ministre de l’Intérieur italien, Roberto Maroni, qui compare aussi la chute de Ben Ali à l’effondrement du mur de Berlin, près de 80 000 candidats à l’immigration pourraient tenter de rallier l’Italie dés que les conditions météorologiques seront favorables.
L’objectif pour beaucoup des migrants tunisiens encore enfermés dans le centre de rétention de Lampedusa, semble être de se rendre en France. Peut d’entre eux semble décider à demander l’asile politique, ce qui les obligeraient à rester en Italie. Les migrants témoignent de violences qui ont toujours lieu en Tunisie. Les habitants de Lampedusa s’inquiètent de l’éventuelle présence de criminels parmi les migrants, les prisons de Tunisie s’étant vidé après la chute du régime Ben Ali.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/02/19/01006-20110219ARTFIG00532-lampedusa-ces-refugies-qui-inquietent-l-europe.php

Amnesty International, le 22/02/11

RESPECTER LES DROITS DES RÉFUGIÉS

Amnesty International formule un certain nombres de recommandations envers les autorités italiennes et pour l’UE, relative au respect des droits des réfugiés. Elle exhorte les autorité italiennes de donner une réponse humanitaire aux besoins humanitaires des migrants. La surveillance des frontières doit se faire dans le but d’assurer la sécurité des personnes interceptés en mer. Ensuite, les procédures d’asiles doivent être respectées et les migrants informés de leurs droits. Amnesty International condamne les opérations de refoulement (qui ne permettent pas déposer une demande d’asile), et la détention systématique. Pour Amnesty International, c’est les besoins humanitaire qui devraient guidé l’attitude de l’Europe, et non la surveillance des frontières et le maintien de l’ordre.

http://www.amnesty.ch/fr/pays/europe-asie-centrale/italie/docs/2011/respecter-droits-refugies

FRONTEX

AGI News, le 22/02/11

IMMIGRANTS : SPAIN OFFERS AIRCRAFT FOR FRONTEX MISSION

L’Espagne s’est proposé de fournir des avions et du personnel pour la mission Frontex, Hermès 2011. L’opération, qui a commencé dimanche et doit se finir le 31 mai, pourrait être allongée.

http://www.agi.it/english-version/world/elenco-notizie/201102221237-pol-ren1036-immigrants_spain_offers_aircraft_for_frontex_mission


Documents

Revue de presse Italie-Tunisie 23-02

(PDF – 325.7 ko)