Revue de presse UE-Libye

Semaine du 28 mars au 1er avril

Les premiers réfugiés en provenance de Libye sont arrivés par bateau ce week-end, à Malte et sur des îles italiennes. Ils sont majoritairement de pays sub-sahariens et ont quitté la Libye pour fuir les violences. A Malte, 819 d’entre eux sont arrivés entre Lundi et Mardi, ce qui représente les premières arrivées sur l’île depuis le début de la crise dans les pays arabes. Sur Linosa, une minuscule île italienne située à quelques kilomètres de Lampedusa, ce serait environ 300 réfugiés africains qui auraient débarqués au cours du week-end. Quant à Lampedusa, le chiffre exact de réfugiés fuyant la Libye qui se trouvent parmi les nouveaux arrivants de ces derniers jours varient selon les sources (300 d’après Euronews). La commission européenne a appelé l’Italie à veiller à ce que la protection des potentiels demandeurs d’asile soit garantie.
D’après des témoignages de réfugiés, les militaires libyens les auraient incité à partir. D’autres arrivées sont probables d’après la porte parole du HCR, Laura Boldrini, et des bateaux en difficulté ont été signalé au large des côtes libyennes.
Des arrivées aussi au Camp de Coucha, où plusieurs milliers de réfugiés sub-sahariens ont passés la frontière dans la nuit de Lundi à Mardi. Ils étaient bloqués depuis plusieurs semaines à l’aéroport de Tripoli. Certains d’entre eux, ne voulant pas s’installer dans le camp ont profité de la nuit pour s’échapper, mais ils ont été rattrapés quelques kilomètres plus loin. Ils sont un peu plus de 16 000 à vivre dans des conditions d’insalubrité dans ce camp situé à 40 kilomètres de la ville la plus proche. Les tensions et les altercations se multiplient au sein du camp, où certaines personnes attendent depuis plus de 15 jours (voir article d’El Watan).
De son côté, le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a assuré lundi soir que son mouvement combattrait l’immigration illégale s’il parvenait au pouvoir et qu’il respecterait les accords signés avec l’Italie.

1-Des arrivées de réfugiés par bateaux à Malte et sur les îles italiennes

2-Des réfugiés coincés dans le camp de Choucha à la frontière tuniso-libyenne

3-Autres

1-Des arrivées de réfugiés par bateaux à Malte et sur les îles italiennes

Times of Malta, le 29.03.2011

Illegal migration : Malta appeals to international community for assistance

Entre Lundi et Mardi, 819 migrants sub-sahariens fuyant les violences en Libye sont arrivés à Malte. Lors d’une rencontre à Londres sur le conflit libyen, le ministres des affaires étrangères maltais, Tony Borg a appelé l’UE à la solidarité avec les pays européens du sud touché par les flux de réfugiés.

http://www.timesofmalta.com/articles/view/20110329/local/illegal-migration-malta-appeals-to-international-community-for-assistance-with

Aussi :
Malta Independent Online, le 30.03.2011

Malta appeals for help in dealing with influx of immigrants

http://www.independent.com.mt/news.asp?newsitemid=122653

Le Figaro (AFP), le 29.03.2011

Libye : des "bateaux en détresse" (HCR)

"Ce matin, des informations non confirmées faisaient état d’un nombre de bateaux en détresse en Méditerranée transportant des personnes fuyant la Libye", a dit une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d’un point de presse. Elle a aussi informé qu’un plan d’urgence était en discussion entre le HCR, les autorités italiennes et maltaises et la Croix Rouge, car il semblerait que de nouvelles arrivées soient attendues.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/29/97001-20110329FILWWW00594-libye-des-bateaux-en-detresse-hcr.php

Courrier International (AFP), le 28.03.2011

La petite île italienne de Linosa, refuge d’Africains fuyant la Libye

Sur l’île de Linosa, l’accueil de centaines de migrants d’Afrique de l’Est venant de Libye se fait dans des conditions très sommaires et sans aide de l’Etat. Toute la population de l’île se mobilise en attendant que certains soient transférés vers des centres d’accueil. D’autres embarcations sont susceptibles d’arriver mais sans certitude : le voyage depuis la Libye sur des embarcations de fortunes reste très dangereux.

http://www.courrierinternational.com/depeche/newsmlmmd.e2859e35155f2bbb2387f698d1bd6f80.111.xml

Voir aussi : Le Monde (AFP), le 27.03.2011

Les premiers réfugiés en provenance de Libye arrivent sur les côtes italiennes

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/03/27/les-premiers-refugies-en-provenance-de-libye-arrivent-sur-les-cotes-italiennes_1499268_3212.html

Euronews, le 28.03.2011

Nouvelles arrivées de migrants d’Afrique du Nord à Lampedusa

Les conditions à Lampedusa sont de plus en plus précaires, au fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux migrants. Le ministre de l’Intérieur italien menace de renvoyer des personnes de force si les autorités tunisiennes n’agissent pas pour limiter les départs. Pour la première fois, 300 réfugiés sub-sahariens se trouvent parmi les 1200 arrivants.

http://fr.euronews.net/2011/03/28/nouvelles-arrivees-de-migrants-d-afrique-du-nord-a-lampedusa/

European Voice, le 28.03.2011

Libya refugees arrive in Lampedusa

D’après cet article, 2 000 réfugiés sub-sahariens fuyant les violences en Libye seraient arrivés sur Lampedusa entre dimanche et lundi. Ils sont 20 000 migrants à avoir débarqué sur Lampedusa depuis la mi-janvier. La commission européenne a appelé l’Italie à veiller que la protection des demandeurs d’asile soit garantie.

http://www.europeanvoice.com/article/2011/march/libya-refugees-arrive-in-lampedusa/70669.aspx

BBC News, le 27.03.2011

Boats from Libya join migrant influx in southern Italy

Hundreds of East African migrants arrived from Libya on the island of Linosa. This small island has very limited resources. At the same time, health concerns start to emerge on Lampedusa.

http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-12876117

2-Des réfugiés coincés dans le camp de Choucha, à la frontière tuniso-libyenne

El Watan, le 24.03.2011

Le camp de la déchéance humaine

Un peu moins de 3 000 migrants, pour la plupart de pays sub-sahariens ont franchi la frontière tuniso-libyenne au cours de la nuit de lundi à mardi. Ils étaient bloqués depuis plus de deux semaines à l’aéroport de Tripoli, avant que leurs ambassades trouvent enfin une solution avec les autorités libyennes pour les évacuer vers la Tunisie. Certains d’entre eux présentent de faux papiers. Le représentant de l’OIM explique qu’il vont devoir procéder à des vérifications auprès des ambassades. Mais certains d’entre eux ne veulent pas s’installer dans le camp et rentrer chez eux par leurs propres moyens. Des africains ont tentés de profiter de la nuit pour s’enfuir, mais ils ont été rattrapé quelques kilomètres plus loin. Le camp se trouve dans une zone désertique à quarante kilomètres de la ville la plus proche.
Malgré les évacuations des Bangladais qui se font lentement, le camp compte toujours un peu plus de 16 000 personnes, certains sont là depuis plus de 15 jours et commencent à s’impatienter. Des manifestations ont eu lieu à plusieurs reprises dans le camp. Les conditions d’hygiène se dégradent considérablement avec le temps et les altercations entre les réfugiés se multiplient.

http://www.elwatan.com/reportage/le-camp-de-la-decheance-humaine-24-03-2011-117506_117.php

UNICEF, le 28-03-2011

« Un camp de réfugiés n’est pas un endroit pour des enfants ! »

Ce reportage photos de l’UNICEF traite de la situation des familles et des enfants réfugiés qui se trouvent dans le camp de Choucha en Tunisie. Le reportage est basé sur une interview de la Représentante de l’Unicef en Tunisie, Maria-Luisa Fornara.

http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/un-camp-de-refugies-n-est-pas-un-endroit-pour-des-enfants-2011-03-28

Boston, le 30-03-2011

Faces of the displaced

Un reportage photo qui donne un visage aux réfugiés bloqués dans le camp de fortune de Choucha.

http://www.boston.com/bigpicture/2011/03/faces_of_the_displaced.html

3-Autres

Romandie, le 29-03-2011

Libye : le CNT assure qu’il combattra l’immigration illégale, respectera les accords

Le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a assuré lundi soir que son mouvement combattrait l’immigration illégale s’il parvenait au pouvoir et qu’il respecterait les accords signés avec l’Italie. Il a également indiqué qu’il respecterait tous les accords signé avec le groupe pétrolier italien ENI. Suite à un accord signé en août 2008, l’Italie était devenue le premier partenaire commercial de la Libye.

http://www.romandie.com/infos/news2/110328234420.qiuugvzr.asp

7 sur 7, le 28-03-2011

La Belgique accueillera 25 Erythréens qui ont fui la Libye

http://www.7sur7.be/7s7/fr/9478/Revolution-dans-les-pays-arabes/article/detail/1242237/2011/03/28/La-Belgique-accueillera-25-Erythreens-qui-ont-fui-la-Libye.dhtml

Kansas City, le 30.03.2011

Commentary : Libyan ’no fly zone’ is also a don’t boat zone

Read more : http://www.kansascity.com/2011/03/30/2757650/commentary-libyan-no-fly-zone.html#ixzz1I4UEA5Qd


Documents

Revue de presse Libye-UE du 28-03 au 01-04

(PDF – 484 ko)