Harcèlement juridique et criminalisation des défenseurs des droits de l’Homme à Chypre

Veuillez trouvé ci joint le communiqué de Migreurop concernant le harcèlement juridique et la criminalisation des défenseurs des droits de l’Homme à Chypre.
KISA (organisation de défense des droits des migrants sur l’île de Chypre) est accusé par les autorités chypriotes, de trouble à l’ordre public . Cette situation est symptomatique de ce qui se passe dans d’autres pays européens, à savoir la criminalisation de l’aide aux immigrés sans titre de séjour.


Documents

Harcèlement juridique et criminalisation des défenseurs des droits de l’Homme à Chypre

(PDF – 62.8 ko)