REVUE DE PRESSE, Frontière italo-française

semaine du 18 au 22 avril

[FR] Depuis le début des arrivées de migrant-e-s tunisien-ne-s à Lampedusa en Italie, la France a mis en place un dispositif de contrôle renforcé (et au faciès) à la frontière italo-française et dans le sud-est du pays, des pratiques que la commission européenne a condamné la semaine passée.

L’Italie a annoncé la semaine passée son intention de délivrer des permis de séjour temporaires pour les migrant-e-s tunisien-ne-s arrivé-e-s en Italie avant le 5 avril, qui leur permettra de circuler librement au sein de l’espace Schengen. La France a répliqué qu’elle s’assurerait que les migrant-e-s titulaires de ce permis qui se présenteraient à la frontière, remplissent les conditions du séjour en Europe (notamment des justificatifs de ressources suffisantes pour subvenir à son séjour en France).

Des militant-e-s du collectif Welcome, ont organisé dimanche 17 avril, une action nommée « le train de la solidarité », pour soutenir les tunisien-ne-s qui sont victimes « de l’hypocrisie des gouvernements italiens et français qui se revoient la balle » (une militante de Welcome). Ce train de la solidarité devait quitter Vintimille en direction de Menton (en France), avec à bord, des militant-e-s et migrant-e-s tunisien-ne-s, cela n’a toutefois pas été possible puisque les autorités françaises ont suspendu le trafic ferroviaire entre la France et l’Italie dimanche.
Cela a déclenché la colère du gouvernement italien qui accuse la France de ne pas respecter les règles européennes. La Commission Européenne est restée prudente cette fois, en déclarant que « d’après un première analyse », la France n’avait pas enfreint les règles de Schengen. Les autorités de police française justifient cette décision par un risque « de trouble à l’ordre public ».

Depuis ce lundi 18 avril, le trafic des trains a repris normalement, et la quasi-totalité des tunisiens munis du permis délivré par l’Italie parviennent à entrer en France. Cependant les contrôles sont renforcés à la frontière, ils s’effectuent de façon totalement arbitraire et au faciès.

[EN]Since the start of Tunisians migrant arrivals on Lampedusa, Italy, France reinforced police (appearance-based) controls at the France-Italy border and in South of France. Next week the European commission condemned such controls.

Italy announced last week, that temporary document will be delivered to the Tunisians who arrived in Italy before April 5, which would enable them to get around the Schengen area as they want. France declared that migrants with this document will be controlled to make shure they furfill all conditions required to stay in Europe (notably, documentary evidence of financial resources).

Militants of the Welcome group organized on Sunday April 17, an operaton named “the solidarity train” to support Tunisians victims of “French and Italian governments hypocrisies, considering that none of the two countries wants to deal with them”(a Welcome militant). This train was supposed to leave from Vintimille to Menton (in France), with, on its board Tunisians migrants, and militants, however it was not possible because of French authorities who cancelled train trafic between France and Italy.

Italian authorities protested against this decision, accusing France to not respect Europeans rules. The European commission preferred to give a circumspect answer this time declaring that, according to “a first analisis” France was in accordance with Schengen rules. For their part, France police authorities explain they want to maintain public order.
Since this Monday April, 18, the traffic train is normal, and the major part of Tunisians with temporary document manages to cross into France. However, there are controls at the border ; they are performed on appearance and arbitrary basis.

L’Alsace, le 20-04-11

Alain Juppé se rend demain à Tunis

Le chef de la diplomatie française est attendu demain à Tunis, pour une visite de deux jours, les 20 et 21 mars. Alain Juppé n’a pas donné le programme de cette visite.

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/04/19/alain-juppe-se-rend-demain-a-tunis

Laissez Passer, le 20-04-11

Embrouillamini à Vintimille

La situation était confuse, cette semaine, à la frontière entre la France et l’Italie. Les migrants mal informés sur les exigences pour passer en France s’inquiètent. La police n’a pas beaucoup plus d’information, puisque les consignes changent tous les jours, d’après un agent de police. L’Italie a délivré quelques 20 000 permis de séjour pour les tunisiens débarqués à Lampedusa avant le 5 avril. Il semble que la consigne à la frontière soit de laisser passer les personnes munis de ce permis.

http://www.laissezpasser.info/post/Embrouillamini-%C3%A0-Vintimille?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Nice Matin, le 19-04-11

Une nuit dans le train avec... les migrants tunisiens

Le journaliste embarque dans un train avec deux tunisiens qui ont passé avec succès la frontière, munis de leur documents délivrés par l’Italie. Le « train de la dignité » (une action de soutien des migrants tunisiens coincés à la frontière franco-italienne par les contrôles) est restée bloquer à Vintimille à la demande du préfet des Alpes-Maritimes, laissant à quai migrants et militants du collectif Welcome, qui organisaient la manifestation. La liaison ferroviaire a été coupée à la frontière, ce qui a provoqué la fureur de Rome.

http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/une-nuit-dans-le-train-avec-les-migrants-tunisiens

EPP Group, le 19-04-11

Movement of migrants in the Schengen Area : Italy and France are facing an EU challenge.

A Press release of European Parliament deputies (Simon Busuttil MEP, Salvatore Iacolino MEP and Veronique Mathieu MEP).

http://www.eppgroup.eu/press/showpr.asp?prcontroldoctypeid=1&prcontrolid=10288&prcontentid=17413&prcontentlg=en

France 24, le 19-04-11

Migrant spat puts strain on EU open borders

Thousands of North African migrants in Italian refugee centres remain in legal limbo as a diplomatic row escalates between the French and Italian governments over the key principle of free movement within the European Union.

http://www.france24.com/en/20110419-tunisia-migrant-train-blockade-comes-under-legal-attack-ventimiglia-french-police-italy

Il Giornale Di Pachino, le 19-04-11

Immigrazione, 70 tunisini in Francia

http://www.ilgiornaledipachino.com/immigrazione-70-tunisini-in-francia-2/102165

Nice Matin, le 19-04-11

Retour à la « normale » lundi à la frontière entre la France et l’Italie

Même si le dispositif de surveillance renforcé, en place depuis 3 mois reste de mise, les trains circuleront normalement cette semaine , annonce la préfecture. L’interruption était motivé par un risque de trouble à l’ordre public dimanche. En effet, le collectif Welcome avait organisé un « convoi de la dignité » au départ de Gènes. D’après une militante, il s’agissait d’« un coup médiatique visant à dénoncer l’hypocrisie des gouvernements français et italiens, qui se renvoient la balle ». Une rencontre est prévue entre les présidents français et italien, ce 26 avril.

http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/retour-a-la-%C2%AB-normale-%C2%BB-lundi-a-la-frontiere-entre-la-france-et-l%E2%80%99italie

Atlas Info, le 18-04-11

Migrants tunisiens : le ton monte entre Paris et Rome

Le ton est à nouveau monté ce week-end entre les deux pays. Des trains ont été bloqués à Vintimille toute la journée de dimanche par la France. Paris a été sommé de fournir des « éclaircissements » par l’Italie. En cause : Rome a décidé d’octroyer des permis de séjour de six mois aux plus de 20 000 Tunisiens arrivés sur ses côtes depuis janvier, pour qu’ils puissent rejoindre « amis et parents » en France et ailleurs en Europe. Selon les médias italiens, une vingtaine de Tunisiens ont passé avec succès les contrôles frontaliers vers l’Hexagone depuis samedi.

http://www.atlasinfo.fr/Le-ton-monte-entre-Paris-et-Rome-sur-la-question-migratoire_a15943.html

Ouest France, le 18-04-11

Les migrants tunisiens dans l’impasse de Vintimille

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Les-migrants-tunisiens-dans-l%E2%80%99impasse-de-Vintimille_6346-1768478-fils-tous_filDMA.Htm

Le Monde, le 18-04-11

Migrants tunisiens : "En Europe, chacun fait ce qu’il veut"

Un reportage vidéo sur la situation à la frontière franco-italienne, avec les contrôles mis en place par la France, suite à la distribution par l’Italie de documents temporaires aux tunisiens débarquées depuis février.

http://www.lemonde.fr/societe/video/2011/04/18/en-europe-chacun-fait-ce-qu-il-veut_1509571_3224.html

Euronews, le 18-04-11

Migrants tunisiens : Paris, qui a respecté les règles, ne souhaite pas de tensions avec Rome

La France a suspendu, dimanche la circulation des trains depuis la ville italienne de Vintimille à cause d’une manifestation interdite. Les autorités françaises ont eu à se justifier auprès de la commission, qui a déclaré qu’a priori, les règles européennes auraient été respectés. Il s’agissait d’éviter tout incident relatif à la manifestation qui était interdite. La Belgique aussi a renforcé les contrôles douaniers. Les règles européennes exigent que les migrants possèdent un passeport et des ressources suffisantes, c’est ce que ces deux pays comptent vérifier.

http://fr.euronews.net/depeches/869817-suspension-de-trains-paris-a-respecte-les-regles-europeennes/

Europe 1, le 17-04-11

Migrants : la tension monte entre Rome et Paris

Le trafic des trains entre l’Italie et la France a été interrompu pendant plusieurs heures dimanche suite à l’organisation, par des militant-e-s français-e-s et italien-ne-s d’une manifestation de soutien aux migrants tunisien-ne-s. L’Italie dénonce une violation des permis européens. Certains migrants ont déjà franchi avec succès la frontière, munis de leur autorisation de séjour italienne.

http://www.europe1.fr/International/Migrants-la-tension-monte-entre-Rome-et-Paris-503479/

Site de la FTCR, le 15-04-11

Vintimille : agression raciste : Communiqué de la FTCR

La FTCR diffuse un communiqué pour dénoncer une agression raciste à Vintimille, ce 15 avril, où un tunisien, hébergé dans un centre d’accueil de la Croix Rouge, a été blessé d’une balle alors qu’il rentrait au centre. La police n’a pas souhaité ouvrir une enquête.

http://www.citoyensdesdeuxrives.eu/better/index.php?option=com_content&view=article&id=2195:vintimille—agression-raciste—communique-de-la-ftcr&catid=102:tous-nos-communiques

France 24, le 14-04-11

Passe d’armes entre Rome et le reste de l’UE sur le dossier des migrants tunisiens

Cette semaine, les tensions diplomatiques se sont accrues au sein de l’Union européenne autour du dossier des migrants tunisiens. L’Italie, qui accuse ses voisins de ne pas lui porter suffisamment assistance, a remis en doute sa participation à l’UE.

http://www.france24.com/fr/20110414-union-europeenne-gueant-diplomatie-immigration-lampedusa-libye-migrants-tunisiens-frontex


Documents

Revue de presse frontière Italo-française Semaine du 18 au 22-04

(PDF – 257.9 ko)