RENCONTRE INTERNATIONALE sur les frontières de la Méditerranée

CECINA (Italie) 27 juin 2011 et 28 juin 2011 rencontre antiracistes organisé par ARCI

Cette rencontre prend place dans le débat sur l’espace méditerranéen organisé, organisée par ARCI en collaboration avec le réseau REMDH et Migreurop, « Le vent du changement. Egalité et dignité dans la Méditerranée », qui se tiendra du 27 au 29 juin 2011 à Cecina (Italie).

Des changements politiques majeurs annonçant la fin de régimes autoritaires sont en cours au sud de la Méditerranée. On constate que la préoccupation principale des gouvernements et des instances de l’Union européenne est de se protéger contre « les flux migratoires incontrôlables » que pourraient entraîner ces bouleversements. Les institutions européennes et les Etats membres n’hésitent pas à criminaliser les 40 000 migrants qui ont débarqué depuis l’Afrique du Nord en Europe via Lampedusa.

Cette île au milieu de la Méditerranée a été transformée en symbole de l’« invasion », grâce à l’invention d’un état d’urgence mis en place par le gouvernement italien avec l’aide des institutions européennes et de l’agence Frontex. Des « accords d’expulsion » ont été négociés avec le nouveau gouvernement Tunisien , à qui il a été aussi demandé de renforcer les contrôles à ses frontières pour empêcher les départs de migrants, avec l’aide d’« instruments » (bateaux, radars, cameras thermiques) mis à disposition par l’Italie.

Les exilés partant d’Afrique du Nord et à la recherche d’une protection en Europe sont aujourd’hui pris dans un étau mortel. D’un côté, le régime du colonel Kadhafi les pousse sur de véritables épaves des mers ; de l’autre des navires battant pavillon des pays de la coalition internationale refusent d’assister ces boat people en péril . Depuis le début du mois de février 2011, près de 2 000 personnes sont mortes en mer en essayant d’atteindre les côtes fortifiées des rives sud de l’Union européenne. Ces drames sont venus s’ajouter aux quelque 15 000 victimes d’une « guerre aux migrants » qui atteint actuellement des sommets d’inhumanité.

PROGRAMME du 27 après-midi et 28 juin matin 2011

Section Migrants, réfugiés, frontières de la rencontre « Le vent du changement »

Lundi 27 juin : 14 h 00 - 18 h 30

Olivier Clochard (Migreurop) et Marc Schade-Poulsen (REMDH) Introduction : la dimension de la migration dans l’espace de la Méditerranée dans le contexte du printemps arabe.

Claire Rodier (Gisti-Migreurop) et Nejla Sammakia (chercheuse) Évolution du rôle des pays du sud de la méditerranée dans la mise en place des systèmes de contrôle.

Filippo Miraglia (ARCI-Migreurop) et Nicola Grigion (MeltingPot-Migreurop) La gestion du phénomène par l’Italie : entre accueil, enfermement et expulsions

Père Moses Zerai (Agence Habeisha) : les conditions de vie des migrants en Libye

DÉBAT : Face à la détérioration des conditions de vie dans les camps de réfugiés à la frontière tuniso-libyenne et libyenne-égyptienne, à l’hécatombe qui se déroule en mer et de la politique d’inhospitalité menée par les États européens quelles propositions de mobilisations pour une « intervention solidaire en Méditerranée »

Ce débat se tiendra avec les participants à la rencontre internationales (membres du réseau Migreurop, de REMDH, ARCI, réseau Europe-Afrique Interact, FMAS , etc) en présence des députées européennes : Hélène Flautre, Marie Christine Vergiat, Cornelia Ernst

Section Liberté de circulation, racismes et islamophobie de la rencontre « Le vent du changement »

Mardi 28 juin : 9 h 30 - 13 h 00

Coordonne Daiber Birgit

Alexandre LeCleve (Cimade-Migreurop) Les réfugiés bloqués en Libye, à quand un couloir humanitaire pour arrêter l’hécatombe dans la Méditerranée ? ((cr des propositions avancées lors du débat du lundi))

Mouhieddine Cherbib (FTCR-Migreurop) Suite des assises de l’immigration tunisienne en vue de l’élection de l’assemblée constituante : quel impact possible sur les questions relatives aux politiques d’immigration ?

Brigitte Espuche (Anafé-Migreurop) La remise en cause de la libre circulation dans l’espace Schengen

Ali El Baz (ATMF- Migreurop) Pour une libre circulation dans l’espace méditerranéen ?

Amor Boubakri (REMDH) Les relations Europe et Maghreb dans le domaine de la migration : vers une démocratisation des relations entre les deux rives de la Méditerranée. L’immigration comme opportunité de développement.

DÉBAT avec la salle

Pour plus d’information, merci de contacter

prestianni@migreurop.org

0033 1 53 27 87 81


Documents

Programme Rencontre Cecina 27-28 juin

(PDF – 36.8 ko)

Synthèse janv-juin 2011

(PDF – 81.3 ko)