PRESS REVIEW Tunisia-Libya-Italia-EU

from May 30 to June 1st, 2011

In the press review of this week, you will find more articles about the Choucha camp, where the situation has seriously degenerated last week (for more information, see the last week press review http://migreurop.org/article1953.html).

News migrants boats arrivals were reported this week-end in Lampedusa. They are 1.400 who landed, and all of them were taken to the Lampedusa detention center which is now overload with more than 1.800 people. A group of 200 Tunisian migrants have started a hunger strike, their main demand is to be able to go out of the island. Indeed, Italian authorities maintain them on the island and they now cannot send them back to Tunisia, because their countries do not accept anymore its expelled nationals (the readmission agreement signed between the two countries allowed 800 expulsions). According to the Italian civil protection, some 39.000 migrants, including 20.000 Tunisians have arrived on Italian’s coasts since the start of the year.

The report of the Cimade-GADEM’s joint mission, held in Tunisia from April 27 to May 6, 2011 is now available. The delegation went to Tunis, Zarzis (the departure town from many migrants), then Ben Guerdane and Ras Jedir at the border with Libya.

1/La situation dégénère au camp de la Choucha

2/Nouvelles arrivées à Lampedusa, le centre de l’île est surchargé

3/Autres

1/La situation dégénère au camp de la Choucha

Report from the Refugee-Camp Choucha at the Tunisian-Libyan border

A video which shows refugees protesting against their situation, and the very tense climate at the Choucha camp.

http://www.youtube.com/watch?v=G8cDezvagFk

Articles en allemand concernant la crise au camp de la Choucha/Articles regarding th crisis at the Choucha camp.

http://taz.de/1/politik/afrika/artikel/1/hoffen-auf-europa-1/

http://taz.de/1/politik/afrika/artikel/1/zwei-tote-bei-unruhen-in-auffanglager/

http://www.taz.de/1/politik/afrika/artikel/1/lager-plattgemacht/

http://www.freitag.de/politik/1121-zwischen-den-feuern

http://www.tagesschau.de/ausland/fluechtlingelibyen102.html

Business News, le 24-05-11

Tunisie - Des violences au camp de Choucha

Hier, un grand nombre de réfugiés du camp de Choucha ont bloqué la route nationale n°1 entre Ras Jedir et Ben Guerdane. Les contestataires, majoritairement de nationalité africaine, voulaient faire pression sur les organisations onusiennes et les gouvernements pour accélérer leur évacuation.

http://www.businessnews.com.tn/Tunisie---Des-violences-au-camp-de-Choucha,520,24937,1

Business News, le 25-05-11

Tunisie - Bilan des heurts au camp de Choucha : 2 morts et 23 blessés

Les affrontements entre les réfugiés africains du camp de Choucha à Ben Guerdane se sont poursuivis, hier (mardi 24 mai 2011) pendant toute la journée, faisant 2 morts et 23 blessés. Ainsi, aux 2 morts et 16 blessés du matin se sont ajoutés 7 autres blessés dans l’après-midi. Ces affrontements opposaient des groupes de réfugiés soudanais et somaliens.

La situation avait commencé à se dégrader lundi, lorsque les réfugiés ont décidé d’occuper la route nationale n°1, entre Ben Guerdane et Ras Jedir. Des affrontements avaient commencé entre des réfugiés voulant rouvrir la route, accompagnés d’habitants venus de Ben Guerdane, contre ceux voulant maintenir le blocage. Des militaires, ainsi que des forces de la sécurité nationale sont intervenus pour disperser la foule à l’aide de gaz lacrymogène. Dans la journée de mardi, les affrontements ont continué.

http://www.businessnews.com.tn/Tunisie---Bilan-des-heurts-au-camp-de-Choucha—2-morts-et-23-bless%C3%A9s-,520,24950,1

Associated Press, le 24-05-11

Tunisian army fires tear gas at Libya border

Tunisian troops fired tear gas and warning shots on Tuesday to stop fighting between local residents and refugees at a camp on the border with Libya. At one point, an angry crowd of about 100 Tunisians fighting with the refugees at the Choucha refugee camp in Ras Ajdir used iron bars and clubs to attack a car carrying journalists covering the unrest. Tensions escalated Sunday when some of the refugees staged a protest because they believed they were going to be sent back to their home countries. Four Eritrean refugees died when a fire spread through the Choucha camp, raising tension among its residents, she said. On Monday the protesters blocked a highway near the camp, angering locals and sparking clashes during which at least two people died.

http://www.anhourago.us/show.aspx?l=8501427&d=503

BBC, le 25-05-11

Refugees from Libya attacked in Tunisian desert

More than 1,000 migrants who fled fighting in Libya have been left without shelter in the Tunisian desert after locals burned and looted a refugee camp near the border. The attack left around 1,500 residents without shelter. After first hosting Pakistanis and Bangladeshis who have now been repatriated, Choucha is now home to 3,300 Africans. According to Father Mosé Zerai, the head of an asylum seekers’ organization, tension raised last week, between communities, when a group of Sudanese tried to rape a Eritrean woman. The Eritreans defended the girl and the Sudanese burned down their tents in revenge, he said.

http://www.guardian.co.uk/world/2011/may/25/libya-refugees-gaddafi-regime-attacked

Romandie News, le 27-05-11

Tunisie : les deux tiers du camp de Choucha ont été brûlés ou pillés

Les deux tiers du camp tunisien de Choucha qui accueille environ 4.000 travailleurs migrants et réfugiés ayant fui la Libye, ont été détruits cette semaine dans des affrontements qui ont fait plusieurs morts, a annoncé vendredi le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR). Lundi, quand un large groupe de travailleurs migrants a encerclé le bureau du HCR dans le camp, réclamant d’être relogés immédiatement, ce qui a poussé l’équipe du HCR à se retirer un peu plus tard dans la journée. Sur 80 millions de dollars réclamés pour financer ses opérations aux frontières de la Libye, l’agence onusienne n’en a reçu que 48 millions.

http://www.romandie.com/news/n/_Tunisie__les_deux_tiers_du_camp_de_Choucha_ont_ete_brules_ou_pilles270520111505.asp

2/Nouvelles arrivées à Lampedusa, le centre de l’île est surchargé

Associated Press, le 28-05-11

Soutien de la F.T.C.R. aux harragas tunisiens en grève de la faim depuis 3 jours à Lampedusa

Voici un communiqué de la F.T.C.R. qui soutient la grève de la faim entamé par près de 200 migrants tunisiens arrivés sur l’Ile italienne de Lampedusa. Ils protestent contre le traitement que leur réserve les autorités italiennes qui cherchent à les renvoyer collectivement vers la Tunisie, sans traiter leur cas individuellement. Alors que le G8 a promis des milliards pour venir en aide à la Tunisie, la FTCR rappelle de ne pas oublier les milliers de migrants tunisiens, en situation irrégulière en Europe, malmenés par les autorités françaises et italiennes.

http://www.citoyensdesdeuxrives.eu/better/index.php?option=com_content&view=article&id=2273:soutien-de-la-ftcr-aux-harragas-tunisiens-en-greve-de-la-faim-depuis-3-jours-a-lampedusa-&catid=102:tous-nos-communiques

AFP, le 29-05-11

Italie : après une trêve, de nouveaux bateaux de réfugiés à Lampedusa

Après environ une semaine de trêve, environ 1.450 migrants, pour l’essentiel des réfugiés arrivant de Libye, ont débarqué entre vendredi et samedi soir sur la petite île italienne de Lampedusa (sud), ont indiqué les garde-côtes et la police douanière. Tous les migrants ont été conduits au centre d’accueil de Lampedusa qui dépasse désormais sa capacité avec plus de 1.800 personnes. Selon la protection civile italienne, quelque 39.000 migrants dont environ 20.000 immigrés tunisiens sont arrivés depuis le début de l’année sur les côtes italiennes.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hrXJL5-j_EEpDuhtCAh-NttV3kdw?docId=CNG.4f34313703c1753159b702b70f1bc318.461*

3/Autres

MSF, le 25-05-11

Tunisia : Refugees Fleeing Libya Still Seeking A Safe Place to Go

“Over the last days, there was a progressive escalation of violence, with ongoing incidents between groups of refugees of different nationalities,” said Mike Bates, MSF’s head of mission. “They are stuck in the camp-which was built as a temporary and transitional area-for an indefinite duration of stay. Most feel they are in a deadlock situation, with no future in sight.
Since early March, MSF has been running a mental health program for people who have fled the conflict in Libya. Many people have had traumatic experiences, either witnessing or directly experiencing violence in the course of their escape from Libya. In addition, thousands of sub-Saharan African refugees are survivors of persecution and ill-treatment that took place in Libya.

http://www.doctorswithoutborders.org/press/release.cfm?id=5281&cat=press-release&ref=home-sidebar-right

Le Courrier International, le 01-06-11

Des réfugiés libyens de plus en plus nombreux

Depuis que les combats se sont déplacés dans les régions montagneuses du sud-ouest libyen, des flux d’habitants de la région interminables se réfugient en dans le sud-est tunisien. Trois camps ont été installé dans la région, à Déhiba, à Remada et à Tataouine qui ont une capacité de 3.500 places en tout, mais une majorité des réfugiés libyens séjournent chez des habitants de la région. Du fait de frappes aériennes répétées de l’OTAN sur la capitale, des habitants de Tripoli commencent à apparaître aussi à la frontière.

http://www.courrierinternational.com/article/2011/06/01/des-refugies-libyens-de-plus-en-plus-nombreux

The Independant, le 18-05-11

Unsafe in Libya, unwanted in Europe : exiles of the Arab Spring

Some East Africans caught up in the tumult are inevitably trying to head to Britain, where there are already sizeable communities of compatriots waiting for them. In the past few days small groups of such exhausted refugees have been arriving in Calais, after making a dangerous journey by boat from north Africa to the European mainland. Despite calls from France and Italy for the EU to "share the burden" , Britain has refused to take in a single "Arab Spring" refugee.

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/unsafe-in-libya-unwanted-in-europe-exiles-of-the-arab-spring-2285574.html

Site de la Cimade, le 25-05-11

DEFIS AUX FRONTIERES DE LA TUNISIE

Voici le rapport complet de la mission conjointe de la Cimade et du Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants, menée en Tunisie du 27 avril au 6 mai 2011. La délégation s’est rendue à Tunis et à Zarsis (lieu de départ principal pour l’émigration), puis à Ben Guerdane et Ras Jdir à la frontière avec la Libye. Des aspirations démocratiques de la société tunisienne, aux installations humanitaires d’accueil des réfugiés, la mission a voulu explorer et observer les réactions politiques et humaines aux défis qui détermineront la Tunisie de demain.

http://www.cimade.org/nouvelles/3278-D-fis-aux-fronti-res-de-la-Tunisie

Mediapart, le 26-05-11

Migrations méditerranéennes : à quand d’autres politiques ?

Cet article revient sur les différentes étapes des mesures prises par l’Europe face à l’arrivée de migrants en Europe au cours de ces derniers mois. Il critique la politique européenne face aux migrations d’Afrique du Nord qui tend à reproduire avec les nouveaux gouvernements du sud de la Méditerranée les mêmes rapports que ceux que l’Europe entretenait avec les anciens dictateurs arabes. Cela ne permet ni de soutenir les transitions démocratiques, ni d’établir des rapports d’égalité au sein de l’UE.

http://blogs.mediapart.fr/edition/dailleurs-nous-sommes-dici/article/260511/migrations-mediterraneennes-quand-dautres-pol

Blog Fortress Europe, le 18-05-11

Révolutionnaires et racistes ? Les massacres des rebelles dont personne ne veut parler

Les méfaits des milices de Kadhafi on les connaît déjà. Mais personne veut parler des massacres commis par les rebelles. Peut-être parce que le racisme des révolutionnaires est un tabou trop grand pour être abordé. Ou peut-être parce que les journalistes envoyés à Benghazi n’ont rien pu constater en personne, se trouvant du mauvais côté du front pour le faire. Du côté où les méchants ne sont que dans les rangs des milices de Kadhafi.

http://fortresseurope.blogspot.com/2011/05/revolutionnaires-et-racistes-les.html

Les revues de presse d’ARCI/ARCI’s press reviews/ Rassegna Stampa ARCI
Le 30/05 : http://www.arci.it/immigrazione/archivio/arci_immigrazione_rassegna_stampa_30_05_2011/index.html

Le 31/05 :http://www.arci.it/index.php?area=8&idcat=312


Documents

PRess review 30May-1june

(PDF – 445.8 ko)