REVUE DE PRESSE Réfugié-e-s et migrant-e-s, Tunisie-Libye-Italie-UE

semaine du 06 au 10 juin 2011

Au moins 150 personnes qui se sont enfuies de la Libye dans l’espoir d’atteindre l’île italienne de Lampedusa se sont noyées dans un des incidents de bateau les plus mortels de l’année en Méditerranée (mercredi 1er juin). Il y aurait 200 à 270 personnes portées disparues d’après les autorités tunisiennes qui sont venues secourir le bateau en difficulté. L’embarcation avait quitté la Libye depuis Tripoli quelques jours plus tôt, avec à son bord plus de 700 passager-ère-s, et avec un équipage sans expérience en navigation. Les survivant-e-s ont été conduit-e-s dans des camps à la frontière tuniso-libyenne.

Ce nouveau drame porte à près de 2 000 le nombre de mort-e-s en Méditerranée depuis début février (1 500 avait été dénombré à la fin mai par le HCR). L’association française du Groupe d’Information et de Soutien pour les Immigrés (GISTI) a donc décidé de porter plainte à l’encontre de l’UE, de l’OTAN et de la coalition internationale en opération en Libye. En effet, malgré les dispositifs importants mis en place en mer pour leurs opérations, ils ne font rien pour venir en aide aux bateaux de migrant-e-s, ce qui est de la non-assistance à personne en danger.

Du côté de l’Italie, les expulsions collectives de Tunisien-ne-s ont repris le 2 juin, l’Italie étant parvenue à un nouvel accord avec la Tunisie. La reprise des expulsions a déclenché une révolte dans le centre de Lampedusa. Des incidents aussi dans le CIE de Santa Maria Capua Vetere, dans la région de Caserte au sud de l’Italie (un des trois campements de tentes transformés récemment en centre de rétention permanent en Italie), où un incendie a ravagé le centre, et des affrontements ont eu lieu entre la police et les Tunisien-ne-s et ont fait des blessés. Un juge a fermé le CIE et les détenu-e-s ont été transférés vers d’autres centres.

1/Un nouveau naufrage en Méditerranée : au moins 200 personnes ont disparues

2/Les réfugiés qui fuient la Libye en Tunisie

3/Enfermement en Italie et un nouvel accord avec la Tunisie

1/Un nouveau naufrage en Méditerranée : au moins 200 personnes ont disparues

Le Monde, le 02/06/11

Au moins 200 migrants partis de Libye disparus au large de la Tunisie

200 à 270 personnes sont portées disparues après le naufrage d’un bateau de clandestins en Méditerranée, rapporte jeudi l’agence Tunis Afrique Presse (TAP), citant les autorités. Les autorités tunisiennes les transfèrent le camp de la Choucha.

http ://www.lemonde.fr/libye/article/2011/06/02/au-moins-200-migrants-partis-de-libye-disparus-au-large-de-la-tunisie_1531117_1496980.html

International Business Time, le 02/06/11

Up to 270 refugees feared drowned in Mediterranean

At least 250 people are missing after a boat carrying almost 700 Tunisian refugees capsized in the Mediterranean Sea, the Tunisian state news agency quoted local officials as saying.

http://uk.ibtimes.com/articles/156284/20110602/270-refugees-drowned-in-mediterranean-june-2-2011.htm

The UNHCR, le 03/06/11

Tunisians save hundreds as another Lampedusa-bound boat capsizes

At least 150 people who fled Libya in hope of reaching the Italian island of Lampedusa have drowned in one of the year’s deadliest boat incidents in the Mediterranean. The overcrowded boat carried an estimated 850 people mostly from West Africa, Pakistan and Bangladesh. It set sail on Saturday afternoon from the Libyan capital Tripoli. It ran into difficulties soon after departure and experienced problems with its steering and power. It capsized as desperate passengers rushed to one side, seeking rescue by the Tunisian coast guard and fishing boats that had approached the vessel.

In a separate development, UNHCR has cleaned up a large area that was destroyed last week. Choucha camp hosts some 2,800 people who fled the conflict in Libya. Another 1,000 people are accommodated in other camps around Ras Adjir.

http://www.unhcr.org/refworld/docid/4dec6c272.html

Le HCR, le 10/06/11

At least 150 drown as yet another Lampedusa-bound boat capsizes

At least 150 people who fled Libya in hope of reaching the Italian island of Lampedusa have drowned in one of the year’s deadliest boat incidents in the Mediterranean. 195 survivors were transferred to the IFRC camp near Ras Adjir close to Tunisia’s border with Libya. Today, another 383 are scheduled to be transported to this and other nearby camps.

http://www.unhcr.org/refworld/docid/4dec67c22.html

LE GISTI, le 09/06/11

Des centaines de boat people meurent en Méditerranée

Le Gisti va déposer plainte contre l’OTAN, l’Union européenne et les pays de la coalition en opération en Libye
Le GISTI lance une campagne de plainte à l’encontre de l’OTAN, l’Union européenne et les pays de la coalition en opération en Libye par rapport aux boat people qui meurent en
Méditerranée, malgré la présence de plusieurs opérations (OTAN, Frontex). Le HCR a dénombré à la fin de mai quelque 1 500 victimes de noyade parmi les boat people qui, depuis février dernier, s’efforcent de gagner l’Europe à partir des côtes du Maghreb et du Machrek. Les bateaux de migrants ne peuvent pourtant pas passer inaperçus pour tous les bateaux, drones, radars et autres équipements déployés en Méditerranée par la coalition internationale et l’OTAN (qui mène une opération en Libye) et Frontex. En n’intervenant pas, ils se rendent coupables de non-assistance à personne en danger. Ceci ne peut rester impuni.

http://www.gisti.org/spip.php?article2304

2/Les réfugiés qui fuient la Libye en Tunisie

Voix de Choucha : ouvrir les routes de l’exil, accueillir les réfugié-e-s !

Les organisations Pro Asyl, Medico International, Borderline Europe, Afrique Europe Interact et Welcome to Europe ont écrit un appel commun après le voyage d’une délégation en Tunisie. Ce texte rappelle que 5000 personnes attendent depuis des semaines et des mois dans des conditions insupportables dans le camp. Il revient aussi sur les événements qui nt eu lieu depuis deux semaines dans le camps (incendie, affrontements). Les organisations appelle les responsables européens à prendre des mesures concrètes pour une politique migratoire et d’asile humaine, qui permettent de trouver des solutions pour ces réfugiés.

Pour signer l’appel : http://www.medico.de/themen/menschenrechte/migration/dokumente/choucha-appell/4021/*

Libye Témoignages de réfugiés
Voici une vidéo de témoignages de réfugiés arrivés de Libye du côte tunisien. Un homme parle entre autre de l’ingérence européenne.

http://www.youtube.com/watch?v=tDP86QiYDD8

Les Echos, le 07/06/11

Tunisie : 6.850 nouveaux réfugiés arrivés de Libye en 24 heures

Quelque 6.850 réfugiés fuyant les violences en Libye ont franchi la frontière tunisienne entre lundi et mardi matin, dont plus de 6.000 Libyens, selon des chiffres du ministère tunisien de la Défense, alors que l’Otan a intensifié ces derniers jours ses raids aériens sur Tripoli. D’après le ministère de l’Intérieur, plus de 70.000 Libyens ont trouvé
refuge en Tunisie depuis le début de la révolte. Beaucoup des familles libyennes ont été logées dans le camp qatari de Tatatouine (sud).

http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/monde/afp_00350165-tunisie-6-850-nouveaux-refugies-arrives-de-libye-en-24-heures-officiel-173365.php

Jeune Afrique, le 07/06/11

Tunisie : les réfugiés libyens disputent l’île Djerba aux touristes

Symbole de la vitalité du tourisme avant la révolution tunisienne, Djerba accueille aujourd’hui plus les réfugiés libyens que les touristes européens. Ce qui prive de leur gagne-pain les habitants de l’île. , Djerba compte 125 000 habitants dont 80 % vivent directement ou indirectement du tourisme. Beaucoup d’établissements hôteliers n’ont toujours pas ouvert leur portes, malgré le début de la saison en avril, faute de réservation. Des réfugiés libyens ont trouvé refuge dans des hôtels ou appartement de l’île. Ces personnes sont des réfugiés à la recherche de sécurité, et non des touristes en quête de distraction. Les gestionnaires d’appartement à louer ne pratique pas le même prix avec les réfugiés qu’avec les touristes.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110607163810/libye-tunisie-tourisme-mouammar-kaddafitunisie-les-refugies-libyens-disputent-l-ile-djerba-aux-touristes.html

"Voices of Choucha"
Un reportage vidéo avec des interviews de réfugiés réalisé par ProAsyl lors de sa mission au camp de la Choucha.

http://www.proasyl.de/

3/Enfermement en Italie et un nouvel accord avec la Tunisie

Fortress Europe, le 03/06/11

Lampedusa : lamette in gola contro i rimpatri. In 28 tentano il suicidio, tensione alle stelle. Parla un recluso sposato con una donna francese

La situation s’est considérablement tendue à Lampedusa, après que les expulsions collectives en Tunisie aient repris - hier, 2 juin un avion de 35 personnes a atterrit à Tunis. Hier 28 personnes ont avalé des lames de rasoir et risquent maintenant la vie. Les cas les plus graves ont étés hospitalisés à Palermo et Agrigento. Ils cherchaient à éviter leur rapatriement. En ce moment à Lampedusa il y a 200 tunisiens détenus d’un façons totalement illégale, car aucun juge n’a validé leur mise en détention. Ici l’article, en italien.

http://fortresseurope.blogspot.com/2011/06/lampedusa-lamette-in-gola-contro-i.html

Fortress Europe, le 27/05/11

Lampedusa : Winnie’s husband beaten by the police

A Tunisian-Dutch couple separated because of immigration policies, the husband is detained in the centre of Lampedusa, which had actually been transformed into a detention centre since May 2.

La Repubblica, le 03/06/11

Immigrati : Gabrielli, riprendono rimpatri tunisini da Lampedusa

Un nouvel accord a été signé entre l’Italie et la Tunisie, ce qui a permis aux autorités italiennes de reprendre les expulsions. Cette information a été confirmé par le chef du département de protection civile italien, Franco Gabrielli. D’après ces déclarations, près de 25 000 tunisiens seraient arrivés à Lampedusa.

http://palermo.repubblica.it/dettaglio-news/14:03-14:03/3981086

ASCA, le 04/06/11

IMMIGRATI : VIMINALE, RIMPATRIATI 71 EGIZIANI CLANDESTINI

L’excellente collaboration entre les gouvernements italien et égyptien se poursuit, notamment dans le domaine des expulsions. Depuis le début de l’année, 507 personnes identifiées comme égyptiennes ont été expulsées d’Italie immédiatement après leur arrivée. Hier soir ce sont 71 personnes qui ont été expulsées à bord d’un charter Egypt Air. Parmi ces 130 personnes, 3 ont été arrêtées pour aide à l’immigration clandestine et 5 restent à disposition de la justice (donc en Italie) en tant que témoins.

http://www.asca.it/news-IMMIGRATI__VIMINALE__RIMPATRIATI_71_EGIZIANI_CLANDESTINI-1023368-ORA-.html

D’autres articles en italien :
http://www.libero-news.it/articolo.jsp?id=754314

http://www.lecceprima.it/articolo.asp?articolo=27971

http://www.lecceprima.it/articolo.asp?articolo=27975

Lecce Prima, le 06/06/11

Peschereccio pieno di disperati in fuga, 136 a bordo

C’est dans le centre des Pouilles que sont identifiés et triés les nouveaux arrivants afin que soit décidé de leur sort : expulsion, autorisation de dépôt de demande d’asile.... Dans la nuit de mercredi à jeudi, 130 personnes qui venaient d’être interceptées à leur arrivée dans le canal d’Otrante y ont été conduit. Ce bateau a semble t-il été intercepté grâce à l’opération Frontex en cours depuis 3 mois en méditerranée et 3 présumés passeurs ont été interpellés. Au centre de 1er accueil, dès que la majorité des gens a compris que ce qui les attendait c’était l’expulsion, ils se sont révoltés et ont tenté de fuir. Tous ceux ont été repris.

http://www.lecceprima.it/articolo.asp?articolo=27971

Fortress Europe, le 08-06-2011
L’anonima sequestri di Lampedusa

Cents tunisiens sont séquestrés à Lampedusa depuis un mois. Il sont détenus dans un centre d’accueil, créer pour l’occasion dans une prison où les tunisiens sont détenus sans la validation d’un juge et sans un mandat d’arrêt, contre toutes les lois italiennes, y compris la loi sur l’immigration. Ici l’article en italien.

http://fortresseurope.blogspot.com/2011/06/anonima-sequestri-continua-la.html

Fortress Europe, le 08/06/11

Brucia il cie di S.M.C. Vetere. E scatta il sequestro

Un incendie s’est déclenché dans le centre d’expulsion italien, Santa Maria Capua Vetere, à Caserta. Tout le centre a été détruit. Pas de morts - heureusement - mais il y a eu des dizaines de blessés après un affrontement entre la police et détenus tunisiens, qui sont gardés dans le centre depuis le 18 avril dernier. Aujourd’hui, 8 juin un juge a ordonné de fermer le centre. Le 96 détenus ont été transférés dans d’autres centres. Sur Fortress Europe la vidéo de l’incendie.

http://fortresseurope.blogspot.com/2011/06/incendio-al-cie-di-s-m-c-vetere.html

Au fait Maroc, le 09/06/11

Arrestation de 35 clandestins subsahariens au large de Tanger

Des éléments de la marine royale ont arraisonné, jeudi au large de Tanger, une embarcation transportant 35 immigrés clandestins subsahariens. Une patrouille de la marine royale a intercepté l’embarcation, vers 06h00 du matin au niveau de Cap Malabata, précise-t-on de source bien informée. Selon la même source, quatre enfants et 14 femmes figurent parmi les immigrés.

http://http//www.aufaitmaroc.com/societe/faits-divers/2011/6/9/arrestation-de-35-clandestins-subsahariens-au-large-de-tanger

ARCI, le 08/06/11

Esplode la violenza al Cie di Santa Maria Capua Vetere. I migranti ingoiano pezzi di vetro per protesta

Un communiqué d’ARCI sur une explosion de violences, au CIE Santa Maria Capua Vetere, un des camps de tentes crée au départ pour accueillir provisoirement les Tunisiens, puis transformé en CIE.

http://www.arci.it/speciale/comunicati_stampa/esplode_la_violenza_al_cie_di_santa_maria_capua_vetere_i_migranti_ingoiano_pezzi_di_vetro_per_protesta/index.html

Revues de presse d’ARCI/ARCI press reviews/ Rassegna Stampa ARCI :
LE 03/06 : http://www.arci.it/immigrazione/oggi/arci_immigrazione_rassegna_stampa_03_06_2011/index.html

Le 06-06 : http://www.arci.it/immigrazione/oggi/arci_immigrazione_rassegna_stampa_06_06_2011/index.html

Le 08-06 : http://www.arci.it/immigrazione/oggi/arci_immigrazione_rassegna_stampa_08_06_2011/index.html

LE 09-06 : http://www.arci.it/immigrazione/oggi/arci_immigrazione_rassegna_stampa_09_06_2011/index.html


Documents

Revue de presse 6-10 juin 2011

(PDF – 400.5 ko)