Egypte

L’Egypte est connue pour être l’un des principaux pays d’émigration de la région Maghreb-Mashrek. En 2006, 2 020 508 Egyptiens vivaient à l’étranger.
Parmi eux, 1 928 160 résidaient dans un pays arabe (Libye et Jordanie en tête, suivit par les pays du Golfe), contre seulement 75 000 en Europe.

La situation géographique de l’Egypte en fait également un important pays d’accueil de réfugiés avec 44 670 personnes enregistrées au HCR en janvier 2012. Selon les études, en considérant les personnes non enregistrées, en particulier les Irakiens et les Soudanais, l’Egypte pourrait accueillir plusieurs millions de réfugiés.

La majorité d’entre eux étant domiciliée au Caire, la capitale égyptienne fait partie des plus importantes villes d’accueil de réfugiés urbains au monde. Chaque année, seules quelques centaines d’Egyptiens et de Sub-Sahariens ont recours à la migration dite “clandestine“ ou “irrégulière“ pour atteindre l’Europe depuis l’Egypte (soit en rejoignant la Libye, soit en tentant une traversée de la Méditerranée au départ des côtes égyptiennes, généralement en partant du gouvernorat d’Alexandrie). Du côté israélien, si le récent projet de loi adopté par le gouvernement de Netanyahou a attiré le feu des projecteurs sur la frontière Israélo-Egyptienne, une fois encore, le discours évoquant des flots d’ “infiltrateurs“ se pressant aux frontières d’Israël reste très loin de refléter la réalité de la situation (...).


Documents

Fiche pays Egypte

(PDF – 90.8 ko)