Atlas 2012

L’enfermement au coeur des politiques d’asile et de migration

troisième partie

Avec la multiplication des lieux et l’augmentation des durées de rétention, l’enfermement des migrants se généralise en Europe. Ce qui n’était au départ qu’une réponse administrative improvisée est aujourd’hui au cœur des politiques migratoires européennes, au point de devenir un mode structurel de gestion de la migration. Or cette approche pêche non seulement par son absence de vision politique (autre que sécuritaire) mais présente également un coût humain et financier difficilement supportable. Des refoulements illégaux aux conditions de rétention contraires à la dignité humaine, en passant par l’enfermement des enfants, par le recours aux prisons et aux multiples formes de pressions (sur les migrants pour des retours « volontaires », sur les pays tiers pour des accords de « réadmission »), les États ne reculent devant aucun moyen pour se protéger de ce qu’ils présentent comme un danger.

Nous ouvrons les cartes de cette troisième partie par deux cartes tirées de la première édition de l’Atlas (2009) : la présence des ONG dans les lieux d’enfermements des migrants et le nombre (difficile à connaître) d’étrangers enfermés en 2006.

Certaines des cartes relatives à l’enfermement des migrants se trouvent également sur le site closethecamps, projet lancé par Migreurop dans le prolongement des campagnes Open Access Now et Droit de regard dans les lieux d’enfermement (2011) qui demandaient un accès inconditionnel de la société civile et des journalistes aux centres de détention d’étrangers afin de mettre fin à l’opacité qui règne autour de ces lieux. Vous trouverez également sur closethecamps de nombreuses cartes, des fiches par pays et le détail de la méthodologie.


Les cartes de l’Atlas 2012

Introduction
Première partie - Des migrations mondiales mais entravées
Seconde partie - Les contrôles des migrations internationales : vers un protectionnisme accru ?
Troisième partie - L’enfermement au coeur des politiques d’asile et de migration
Quatrième partie - Les effets dans les zones de départ et de transit


Documents

difficile de savoir combien d’étrangers sont enfermés dans les 27 Etats de l’UE au cours d’une même année (2006)

(PDF – 675.2 ko)

l’accès des ONG dans les lieux d’enfermement des migrants, selon la loi... et dans la réalité (2009)

(PDF – 954.4 ko)

le confinement des migrants en Europe et dans les pays mediterraneens

(PDF – 619 ko)

moins de la moitié des étrangers maintenus en rétention administrative ont été expulsés en 2009

(PDF – 158.8 ko)

de la diversité des termes à l’usage d’euphémismes pour désigner les camps d’étrangers

(PDF – 373.2 ko)

vers une détention de plus en plus longue des migrants

(PDF – 459.5 ko)

de nombreux Etats ont ratifié la Convention (mais les traitements inhumains et dégradants perdurent)

(PDF – 141.5 ko)

la directive « Retour » ne s’applique pas dans tous les pays de l’UE (état des lieux avril 2012)

(PDF – 516.5 ko)

le recours à la prison pour la pénalisation de l’entrée et du séjour « irréguliers » des étrangers

(PDF – 1.1 Mo)

Chypre : de l’usage des prisons et des commissariats comme lieux de rétention

(PDF – 79.4 ko)

résistances de l’intérieur : des situations non isolées

(PDF – 273.6 ko)

pour expulser, l’UE s’accorde avec de nombreux pays

(PDF – 143.4 ko)

France, Italie, Espagne : des accords de réadmission bilatéraux ... et des intérêts divergents

(PDF – 257.6 ko)

l’aide publique au développement (2009)

(PDF – 367.6 ko)

les étrangers interpellés en situation irrégulière au sein de l’UE

(PDF – 364.5 ko)

près de 225.000 étrangers expulsés depuis l’UE en 2010

(PDF – 350.3 ko)

les retours « volontaires » : une autre façon d’expulser

(PDF – 385.6 ko)

des consulats pas assez coopératifs selon le ministère de l’Intérieur français

(PDF – 170.7 ko)

les Roms, victimes de la politique sécuritaire du gouvernement français

(PDF – 670.7 ko)

murs anti-Roms

(PDF – 1.7 Mo)

France - l’archipel de la rétention

(PDF – 1 Mo)

France - politique d’immigration : dix ans de sarkozysme

(PDF – 299.5 ko)

Camps de détention et zone de transit en Belgique

(PDF – 130.4 ko)

Belgique - entre les amendes infligées et les frais de séjour des étrangers, le budget est toujours déficitaire

(PDF – 115.4 ko)

rétention britannique : vers une macrocéphalie londonienne

(PDF – 224.2 ko)

petits et grands enfermements au Royaume-Uni

(PDF – 81.2 ko)

Pologne orientale : les deux frontières

(PDF – 441.2 ko)

la réponse grecque et européenne aux phénomènes migratoires

(PDF – 170.4 ko)

l’Italie : port de l’Europe

(PDF – 236.3 ko)

actes de désespoirs dans les camps italiens en 2011

(PDF – 340.2 ko)

le confinement des étrangers en Espagne

(PDF – 78.4 ko)