Les Messagers

Les Messagers

Un film documentaire de Hélène CROUZILLAT et Laetitia TURA

Du Sahara à Melilla, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière. « Ils sont où, tous ces gens partis et jamais arrivés ? »
Les Messagers se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts. Cette focalisation sur les morts sans sépulture interroge la part fantôme de l’Europe.

Charlotte Garson pour le Catalogue du Cinéma du Réel 2014

Bande-annonce du film : https://vimeo.com/107571334

Les Messagers est le fruit d’un travail photographique et sonore entamé en 2007, sur les migrants subsahariens bloqués au Maroc dans l’attente de rejoindre l’Europe. En rencontrant ces hommes et ces femmes à la recherche d’un avenir meilleur, les réalisatrices ont appréhendé les parcours migratoires qui se développent en dehors des passages migratoires normalisés, avec, en toile de fond, la disparition et la mort de certains. Le film rappelle à quel point le renforcement, par l’Union européenne, de ses « dispositifs de sécurité », conduit à des prises de risque accrues dans la traversée des frontières. Il souligne également la difficulté d’appréhender dans une juste mesure le nombre réel de morts aux frontières, dont certains perdent la vie en raison d’exactions des autorités. Le film a pour ambition de mettre en scène cette disparition des migrants, finalement autorisée par les autorités. Pour saisir ces rouages, les réalisatrices sont parties, caméra et enregistreur sonore en main, à la rencontre des migrants, des militants comme des autorités, autour des frontières du Maroc et de l’Espagne. Ces rencontres seules permettent de discerner des liens entre les récits, les données, les politiques et les projets individuels de migration. La vidéo pour raconter le mouvement, la photographie pour donner une image de la disparition au milieu des paysages maritimes et terrestres, une musicalité minimale réalisée à partir de sons du réel : le film propose une esthétique à contre-pied de la dureté du sujet. Et, tandis que ces hommes et ces femmes racontent, d’autres continuent de disparaître, en mer ou ailleurs : un film écrit au présent.

Sortie en salle, en France : 8 avril 2015

Le film est disponible en français, anglais et italien.

Contact programmation et presse :
Laetitia Jourdan
laetitia.jourdan@primaluce.fr
+33 (0)6 24 35 92 27

En savoir plus : http://www.primaluce.fr/portfolio/les-messagers/

© Laetitia Tura http://www.laetitiatura.fr/