Blâmer les sauveteurs

Le rapport « Blaming the Rescuers » de Charles Heller et Lorenzo Pezzani (Forensic Oceanography, 9 juin 2017) documente et démonte les allégations visant à discréditer les ONG de sauvetage en Méditerranée.
Nous présentons ici la traduction française de son introduction.

Depuis, une nouvelle étape a été franchie. D’abord avec le Code de Conduite imposé par le gouvernement italien. Les ONG « réfractaires » se voient interdites d’accès dans les ports italiens, un bateau a été mis sous séquestre, les garde-côtes libyens tirent sur leurs bateaux, et une campagne de haine sans précédent les vise, préparée de longue date avec la complicité de l’extrême-droite identitaire et des services secrets. Un prêtre erythréen basé à Rome avec qui nous travaillons de longue date, le père Zerai, qui depuis des années transmet aux garde-côtes italiens les coordonnées des embarcations en détresse, est visé par une enquête pour avoir « favorisé l’immigration illégale ». Le délit de solidarité fait maintenant partie des outils (Frontex, visas, accords de réadmission, camps...) avec lesquels l’UE mène la guerre aux migrants.

Les factions libyennes et les dictatures africaines sont courtisées. Les gardes-côtes libyens viennent d’établir une zone SAR jusqu’à 100 miles de leurs côtes, interdite aux navires étrangers, en particulier ceux des ONG. Devant les menaces pour leur sécurité, plusieurs ONG (au 13/8/17 Médecins sans frontières, Save the Children et Sea Eye) ont décidé de cesser leurs missions SAR.

La ligne politique de l’UE est claire et connue : c’est celle de la sous-traitance du contrôle des frontières et de l’élévation du niveau de coercition à l’égard des réfugié·e·s, condamné.e.s à périr en mer ou à subir les violences des geôles libyennes qu’ils et elles ont cherché à fuir.

L’intégralité du rapport (en anglais) : avant-propos (François Crépeau, Rapporteur spécial des Nations-Unies sur les droits de l’homme des migrants), introduction, rapport, annexes

L’introduction en italien Accusare i soccorritori

PDF - 508.5 ko
Blâmer les sauveteurs - introduction
introduction, juin 2017 Forensic Oceanography

Lire aussi Cessez d’accuser les sauveteurs en mer (Heller/Pezzani, Libération 18 juillet 2017