Cartes #11

Planches de l’Atlas des migrants en Europe traduites en arabe (détention/externalisation)

Ce dossier présente sept planches (cartes et textes) issues de la troisième édition de « l’Atlas des migrants en Europe », ouvrage de décryptage et d’analyse critique des politiques migratoires européennes réalisé par le réseau Migreurop et paru en novembre 2017.

Traduites en arabe pour permettre aux membres, partenaires et proches arabophones du réseau de se réapproprier ces analyses, ces planches illustrent la politique de mise à l’écart des populations du Sud mise en œuvre par les Etats-membres de l’Union européenne, les outils d’externalisation utilisés pour ce faire, ainsi que leurs effets dévastateurs sur les personnes en migration.

L’évolution des politiques des visas, la mise en danger de la liberté de circulation régionale – au Nord comme au Sud –, le renforcement de l’agence européenne de contrôle des frontières Frontex, et les obstacles croissants auxquels doivent faire face les migrant·e·s tout au long de leurs parcours sont autant de thèmes abordés et illustrés par ces cartes :

- Riches et Pauvres, deux mondes en visa vis / Le visa Schengen et la police des étrangers
- Officiers de liaison, main invisible de l’Europe / Relocalisation hotspot
- Principales routes empruntées par les migrants en Afrique de l’Ouest et du Centre/ La liberté de circulation dans l’espace CEDEAO en péril
- Dispositif de contrôle et clandestinisation de la traversée du Niger /Au Niger : fermer la frontière Sud de l’Europe ©Florence Boyer
- Au-delà des frontières de l’Union européenne, les actions de Frontex se déploient /Frontex : contrôlées en toute impunité, des frontières à géométrie variable
- L’arc des réfugiés /Les obstacles mis à l’entrée des Syriens sur le sol européen
- Libre circulation/Liberté de circulation des personnes étrangères : une utopie réaliste ?


Documents

Planches en arabe (cartes et textes)

(PDF – 1.4 Mo)