juin 2006

Externalisation/ Relations Europe-Afrique

- 1/6/06 Le Sénégal suspend sa coopération avec l’Espagne concernant le rapatriement de ses ressortissants. Cette décision fait suite au mensonge des autorités espagnoles auprès de migrants : informés qu’ils étaient enmmenés à Malaga, ils ont attéris à Dakar. Le Sénégal réclame que les droits individuels des migrants soient respectés.
Source : Le Monde

- 2/6/06 Le Maroc rappelle sa stratégie en matière d’immigration, construite autour de cinq axes. Le ministre de l’Intérieur Chakib Benmoussa a rappelé les différents volets de cette stratégie lors d’une question orale à la Chambre des Conseillers. Cette stratégie repose sur la loi 02-03, la création de la Direction de la Migration et du Contrôle de frontière et de l’Observatoire de la Migration afin de lutter contre l’immigration clandestine. L’accent porte aussi sur la coopération régionale et la mise en place d’un dispositif sécuritaire aux mêmes fins de limitation de l’immigration. Cette option politique est en cohérence avec la ligne politique de l’Union Européenne.
Source : Afrik.com

- 3/6/06 Le Sénégal maintient la suspension des rapatriements de ses ressortissants depuis l’Espagne mais engage des discussions pour définir des quotas d’immigration légale.
Source : AP

- 5/6/06 Signature d’accords bi-latéraux de réadmission et de coopération judiciaire et pénale entre l’Algérie et la Suisse
Source : Jeune Indépendant (Alger)

- 7/6/06 La rencontre euro-africaine de Dakar a défini un plan d’action qui doit être adopté à la Conférence euro-africaine de Rabat le 10 et 11 juillet. Le plan insiste sur la collaboration entre les pays d’origine, de transit et de destination. Il s’agit de renforcer les contrôles aux frontières et d’améliorer les capacités des Etats africains en la matière. Le plan préconise aussi une coopération économique plus grande et le développement de projets générateurs d’emplois.
Sources : AFP et RFI

- 8/6/06 Les départs en pirogue depuis le Sénégal se multiplient et constituent une source nouvelle de tragédies humaines. Différentes causes sont avancées : la pauvreté et l’incompétence de l’Etat sénégalais à y faire face, le fantasme de l’Europe, la politique sécuritaire et externalisée de l’Union européenne.
Sources : Courrier International et Nouvel Horizon

- 12/6/06 Deux projets de surveillance des frontières extérieures, financés par l’UE, sont menés par l’Espagne le long de la côte africaine. Le projet Atlantis (400.000 euros), dont le début des opérations a été avancé du fait des débarquements massifs de migrants aux Canaries ces dernières semaines, prévoit la mise en place de patrouilles maritimes conjointes sur le côte mauritanienne, l’envoi d’un officier de liaison et des formations auprès des officiers mauritaniens. Le projet Sea Horse (2 millions d’euros, sur les fonds AENEAS) regroupe le Sénégal, la Mauritanie, le Maroc, le Cap Vert, l’Italie, la France, la Belgique, l’Allemagne et le Portugal. Le projet est coordonné par l’Espagne et s’étale sur trois ans. L’objectif est de renforcer la coopération entre pays d’origine, de transit et d’arrivée, afin de prévenir l’immigration illégale.
Source : Guardia Civil

- 13/6/06 La Direction Générale Développement de la Commission européenne s’engage sur la voie de la gestion migratoire au travers d’actions de développement dans les pays ACP.
Source : Agence Europe

- 16/6/06 Il y a plus de 4 000 mineurs marocains en Espagne. Un "mémorandum d’entente" a été signé entre l’Espagne et le Maroc pour assurer le respect et la dignité de traitement des mineurs.
Source : Le Matin (Maroc)

- 18/6/06 L’Ukraine fait face à un nombre croissant d’immigrants illégaux qui tentent d’enter dans l’UE par les nouveaux États-membres.
Source : AFP

- 20/6/06 Abdoulaye Wade, publie une tribune libre dans Le Monde. Il appelle Nicolas Sarkozy au dialogue avec le Sénégal et critique l’attitude unilatérale adoptée par la France en matière d’ im/émigration. Les échanges avec le gouvernement espagnol sont pris en exemple de la gestion concertée du phénomène migratoire.
Source : Le Monde

- 22/6/06

- 27/6/06 L’Algérie ne participera pas la Conférence interministérielle de Rabat. Elle estime que la question des migrations doit être abordée par le biais de l’Union Africaine et non par quelques pays.
Source : Algerie.dz.com

- Un document détaillé sur les projets de surveillance espagnols, notamment Atlantis et Sea Horse (en espagnol).
Source : Guardia Civil

- 29/6/06 Des accords bi-latéraux entre l’Espagne et la Mauritanie ont été signés. Des fonds sont alloués à la Mauritanie pour la gestion des flux migratoires et le développement.

États-membres, États tiers

- 15/6/06 Le Royaume-Uni débat sur une régularisation éventuelle
Source : The Independent

- 20/6/06 A Malte, les arrivées massives de migrants africains provoquent de nombreux problèmes : poussée xénophobe et raciste, surpeuplement des centres, difficultés engendrées par le règlement Dublin concernant les demandes d’asile.
Source : Le Figaro

- Malte a réprimé le révolte de 200 migrants détenus dans des conditions sanitaires déplorables.
Source : L’Humanité

- 27/6/06 Nicolas Sarkozy veut consulter le gouvernement sénégalais avant de mettre en place un programme spécialisé d’insertion et d’aide au retour des immigrés africains de France. Ce serait l’occasion de poser les bases d’un partenariat entre le Sénégal et la France en matière de migrations (peut-être vers de quotas d’immigration légale).
Source : Nouvel Horizon (Sénégal)

Camps

- 9/6/06 12 Parlementaires européens ont visité les centres de rétention de Tenerife.

- 20/6/06 La CIMADE lance une journée nationale de protestation contre la politique d’éloignement des étrangers, suite à l’ouverture de centres de rétention aux capacités d’accueil sans précédent (280 places à Vincennes).
Source : CIMADE

Asile

- La situation du droit d’asile en Europe est caractérisée par une baisse des demandes. La baisse des demandes d’asile est notamment liée à l’accélération des procédures, et à la restriction d’accès au statut de réfugié qui en résulte.

- Le HCR critique le système d’asile britannique, soulignant que l’examen des requêtes est trop insuffisant, et que l’expulsion des déboutés les expose à des périls certains.
Source : Home Office

- L’Italie reste le seul pays à ne pas disposer de réglementation spécifique à l’asile

- 19/6/06 Le Conseil de l’Europe ne cautionne pas les "politiques de forteresse" engagée par ses membres en matière d’asile. Le recours à la détention des demandeurs d’asile est particulièrement critiquée.

- 27/6/06 73 associations s’engagent contre le règlement Dublin II sur le droit d’asile. Une lettre signée des organisations a été envoyée au Commissaire Franco Frattini, afin de souligner l’inefficacité et l’injustice du système pour les demandeurs d’asile, ainsi que son inégalité en termes de partage des responsabilités.
Source : ECRE

migreurop

- Participation de Migreurop au Forum social Mondial des Migrations du 22 au 24 juin 2006.

- 13/6/06 [« Emigration illégale » : une notion à bannir, tribune de Claire Rodier, présidente de Migreurop, publiée dans Libération

Appel et mobilisations

- Appel européo-africain pour la régularisation des immigrés sans-papiers et la fermeture des centres de détention. Cette initiative émane du Forum Social Européen d’Athènes.

- Déclaration du Forum Social Mondial des Migrations (22-24 juin 2006, Madrid) en espagnol

- 24/6/06 Barcelone, deuxième Caravane européenne pour la liberté de circulation

  • Cinquante arrestations ont eu lieu parmi les manifestants.
  • Manifeste, à l’initiative de la Caravane européenne pour la liberté de circulation, demandant la fermeture des lieux d’enferment pour les étrangers, et l’arrêt des poursuites engagées après l’action menée à Barcelone le 24 juin dans le centre de détention de Zona Franca