Séville 20-21 juin 2005

6 articles

  1. Évolution et structuration du réseau Migreurop.

    Séance plénière (21 juin, après-midi)

    Les deux journées de Séville ont été mises en place afin de réfléchir à la structuration du réseau Migreurop, et de rappeler qu’il est essentiel de continuer à chercher de l’information de manière collective, sur les camps d’étrangers (en Europe, dans les pays méditerranéens...etc.) et sur les divers processus d’externalisation liés aux politiques européennes d’immigration et d’asile. La suite

  2. Les interceptions maritimes

    Compte-rendu de l’atelier n°2

    Intervenants :
    - La politique européenne [Claudia Charles, GISTI, France]
    - Le cas de l’Italie [Filippo Miraglia, ARCI, Italie]
    - Le cas de la France [Caroline Maillary, ANAFE, France]
    - Le cas de l’Espagne [Rafael Lara, APDHA, Espagne]
    - Le cas de la Grèce [Andreas Karadakis, Antiracist Initiative of Thessaloniki, Grèce] La suite

  3. Politiques d’externalisation : situation et perspectives

    Compte-rendu des débats du lundi matin

    Compte-rendu de la première demi-journée :
    - Présentation des deux journées de séminaires par l’APDHA (Rafaël Lara).
    - Présentation du réseau Migreurop (Caroline intrand).
    - Présentation de la carte des camps (Olivier Clochard).
    - La politique d’externalisation de l’Union Européenne (Claire Rodier)
    - La place du parlement européen dans le débat sur l’externalisation (Hélène Flautre).
    - Compte rendu du FSMed à Barcelone et de la préparation du FSE 2006 en Grèce (Filippo Miraglia, ARCI). La suite