• Plus dangereuse, plus opaque, plus puissante

    Les députés européens doivent dire NON à la nouvelle Frontex !

    Mercredi 6 juillet, le Parlement européen, en séance plénière, entérinera le remplacement de Frontex par un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes. Cette nouvelle agence sera en fait une version renforcée de l’agence Frontex, dotée de plus de pouvoirs, mais toujours sans contrôle indépendant de ses agissements, voire des violations des droits durant ses opérations.
    Le Parlement européen va très probablement adopter un texte qui présente, à tort, la migration comme menace à la sécurité, et (...) La suite

  • La Cour européenne des droits de l’Homme détourne son regard

    Communiqué de presse du Gisti - 28 juin 2016

    Du 22 au 30 mai, le GISTI a organisé une mission exploratoire dans les îles grecques de Chios et Lesbos. Trois juristes sont parties avec l’objectif principal d’évaluer les besoins d’assistance juridique des migrants et les possibilités de recours en leur nom. Après un long travail de recueil d’informations individuelles, le GISTI a décidé de rédiger une requête en urgence devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). Ce recours est effectué au nom d’une cinquantaine de mandants bloqués sur (...) La suite

  • Nouvelle étape de « Moving Beyond Borders » à Poitiers

    A l’occasion du colloque des 30 ans du laboratoire Migrinter, venez découvrir l’exposition itinérante de Migreurop, mise en scène par la compagnie Étrange Miroir à La Cave, du 14 juin au 2 juillet 2016.

    Cette exposition, interactive, multimédia et accessible à tou.te.s, mise en scène par la compagnie Étrange Miroir, s’intéresse aux parcours des migrant.e.s et pointe les dispositifs responsables de leur périlleuse traversée, dans le Sahara, en mer Méditerranée et/ou aux frontières orientales de l’Union européenne.
    L’exposition itinérante propose une approche multimédia des réalités migratoires. Des cartes, pour saisir les parcours des personnes et la façon dont les contrôles aux frontières se déplacent et (...) La suite

  • Les députés européens s’apprêtent à voter pour la création d’une nouvelle agence Frontex : un déni des droits humains

    30 mai 2016 Cet après-midi, la commission Libertés Civiles, Justice et Affaires Intérieures (LIBE) du Parlement européen va se prononcer en faveur du remplacement de Frontex par un corps de garde-frontières et de garde-côtes européen. Cette nouvelle agence sera une version renforcée de l’agence Frontex à l’abri de tout contrôle indépendant, sans mécanisme efficace permettant de mettre en cause sa responsabilité en cas de violation des droits humains, mais dotée de plus de pouvoirs.
    La commission LIBE va (...) La suite

  • La campagne "Open Access Now" laisse place à la mobilisation "Close the Camps"

    Le 18 juin 2010, le réseau Migreurop décidait de se positionner contre l’enfermement des étranger.e.s.
    Lancée en 2011, la campagne « Open Access Now » visait à faire connaître les réalités invisibles de l’enfermement, ses dérives et les violations des droits qui en découlent. La campagne demandait une transparence totale et un accès inconditionnel à l’information et aux lieux de privation de liberté pour les journalistes et la société civile.
    Afin de sensibiliser la société civile et le monde politique à (...) La suite

  • Frontex 2.0 : le bras armé de l’Union européenne se renforce et demeure intouchable

    Communiqué de presse Frontexit - 27 avril 2016

    D’ici août 2016, les institutions européennes veulent remplacer Frontex par une nouvelle agence de garde-côtes et de gardes-frontières qui portera encore davantage atteinte aux personnes en migration. Ce nouveau mandat renforce les inquiétudes dénoncées par la campagne FRONTEXIT depuis sa création : dissuader, contrôler et mettre à distance les hommes, les femmes et les enfants jugés indésirables alors qu’ils exercent leur droit à quitter tout pays et leur droit à demander l’asile.
    Presque un an jour (...) La suite

  • Accord Union européenne - Turquie : Externaliser pour mettre fin au droit d’asile

    Paris, le 16 mars 2016
    Ces 17 et 18 mars, lors d’un nouveau sommet à Bruxelles, l’Union européenne et la Turquie adopteront un accord supposé résoudre ce qui est à tort nommée la « crise migratoire ». Un plan qui permet surtout à l’Union de repousser les réfugiés hors de ses frontières et de sous-traiter ses obligations à la Turquie. Les États membres fuient ainsi leurs responsabilités au mépris du droit d’asile. Le réseau Migreurop, réseau européen et africain qui réunit une cinquantaine d’organisations (...) La suite

  • Alep écrasée sous les bombes

    L’UE demande à la Turquie de lui garder ses frontières

    Alors que les habitant.e.s de la région d’Alep sont contraints à l’exode sous un tapis de bombes, les chancelleries européennes ont pour principale préoccupation de les cantonner au plus loin de leurs frontières. Elles s’en remettent pour cela à la Turquie, pourtant partie prenante du champ de bataille géopolitique qu’est devenue la Syrie. Pendant que des dizaines de milliers de réfugié.e.s s’agglutinent aux frontières turques, Recep Erdogan négocie avec une Europe aux abois une reconnaissance comme « (...) La suite

  • Nouvelle étape de « Moving Beyond Borders » à Arcueil (94)

    Une exposition itinérante de Migreurop et mise en scène par la compagnie Étrange Miroir. A Anis Gras - le Lieu de l’Autre, Arcueil, du 21 janvier au 6 février 2016

    Interactive, multimédia et accessible à tou.te.s, l’exposition vise à lutter contre les préjugés et les idées reçues sur les migrant.e.s ainsi qu’à dénoncer les politiques de mise à l’écart des exilé.e.s jugé.e.s indésirables sur le territoire européen.
    Cette exposition, mise en scène par la compagnie Etrange Miroir, s’intéresse aux parcours des migrant.e.s et pointe les dispositifs responsables de leur périlleuse traversée, dans le Sahara, en mer Méditerranée et/ou aux frontières orientales de l’Union (...) La suite

  • Déclaration de Calais

    Refusons l’encampement des exilé·e·s et la clôture des frontières

    À l’occasion de ses dix ans, le réseau Migreurop était réuni le week-end dernier à Calais pour apporter son soutien aux exilé·e·s retenus dans les nasses du Calaisis, ainsi qu’aux militant·e·s et organisations engagées dans les luttes contre les politiques de chasse aux migrant·e·s pratiquées par les États français, britannique et par l’Union européenne (UE).
    Ces trois jours de débats avec des militant·e·s venus de toute l’Europe, de Turquie et d’Afrique ont débouché sur un constat partagé. La fortification (...) La suite