• 63 migrants abandonnés à la mort en Méditerranée : des survivants portent plainte contre l’armée belge

    FIDH - Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme LDH - Ligue des droits de l’Homme en Belgique AEDH - Association européenne pour la défense des droits de l’Homme Gisti - Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s Migreurop
    Bruxelles, 26 novembre 2013 – Aujourd’hui, trois survivants d’un drame ayant causé la mort de 63 migrants en mer Méditerranée ont déposé plainte devant le Tribunal de première instance de Bruxelles contre l’armée belge pour non assistance à personne en danger. (...) La suite

  • L’Espagne devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour l’expulsion collective de 73 migrants de l’Île de Terre

    Les 73 migrants ont été expulsés de manière collective vers le Maroc - pays où sont systématiquement violés les droits des personnes réfugiées et migrantes - sans avoir eu accès à la procédure de demande d’asile et de droit commun en matière de droits des étrangers. Ces deux situations sont pourtant expressément interdites par la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).
    Madrid, le 17 octobre, Deux citoyens Camerounais ont saisi ce jour la Cour Européenne des Droits de l’Homme d’une requête (...) La suite

  • Aux Chefs d’États et de gouvernements pour le Conseil européen des 24 et 25 octobre 2013

    Au lendemain du naufrage qui a coûté la vie à plus de 300 personnes à proximité des côtes de l’île de Lampedusa le 3 octobre, le réseau Migreurop, avec un grand nombre d’organisations du sud et du nord de la Méditerranée, a interpellé l’opinion sur la responsabilité des États européens et des pays qui collaborent à la politique migratoire de l’UE (voir ci-après la tribune : « L’Europe assassine » du 4 octobre 2013), et les membres du Parlement européen sur le rôle joué par l’Agence européenne des frontières, (...) La suite

  • Lesbos/Grèce, la nouvelle “cage”européenne pour migrants

    Migreurop, le Réseau Euro Meditérannéen pour les Droits de l’Homme (REMDH), Welcome 2 Europe, Jeunes sans Frontières (Jugendliche ohne Grenzen – JOG) et leurs amis afghans et membres, qui ont été détenus dans l’enfer de Pagani en 2009 et de retour à Lesbos ces derniers jours ont écrit ensemble un communiqué de presse sur l’ile de Lesvos et le centre nouvellement ouvert sur l’ile.
    Les récentes tragédies à Lampedusa ont mis en lumière, une fois de plus, l’indifférence dominante de l’Union européenne face au (...) La suite

  • Frontex : surveiller ou sauver des vies ?

    Six jours après le « drame de Lampedusa », alors que le nombre de victimes ne cesse d’augmenter et que les recherches en mer continuent, la commissaire européenne aux affaires intérieures, Cecilia Malmström, transmet un message hypocrite et mensonger : la solution pour prévenir les morts en mer serait d’accélérer la mise en place d’Eurosur pour mieux surveiller les bateaux de réfugiés, et d’investir des ressources supplémentaires afin de lancer une grande opération de sauvetage en Méditerranée sous (...) La suite

  • Campagne de visites parlementaires 2013

    Analyse des principaux constats et rapport des visites

    La campagne de visites parlementaires des lieux d’enfermement pour étrangers a été lancée le 24 avril dernier au Parlement européen .
    Durant trois mois, des parlementaires européens et nationaux se sont mobilisés en exerçant leur droit de visite (garanti par les textes législatifs), afin de renforcer la vigilance citoyenne dans ces structures, de souligner leur nécessaire transparence et de donner plus de visibilité aux problèmes liés à la détention des étrangers. Il s’agit, par ces visites, (...) La suite

  • Lampedusa : l’Europe assassine

    Le nouveau naufrage dans lequel ont péri ou disparu, tout près de l’île de Lampedusa, au moins 300 personnes parmi les 500 passagers d’un bateau en provenance de Libye, n’est pas dû à la fatalité. En 2010, au même endroit, deux naufrages simultanés avaient provoqué près de 400 victimes. En 2009, 200 personnes se sont noyées au large de la Sicile. Pour les seuls six premiers mois de l’année 2011, le HCR estimait à 1 500 le nombre de boat people ayant trouvé la mort en tentant d’atteindre les rives de l’île (...) La suite

  • Les États méditerranéens rêvent-ils d’une « Papouasie européenne » où enfermer les boat-people ?

    Communiqué de presse

    Le 5 août 2013 à environ une heure du matin, à 46,6 miles nautiques de la Libye et 140 miles nautiques de Malte, le pétrolier Salamis de pavillon libérien, porte secours à 102 boat-people. Cette intervention fait suite aux instructions de l’Italie de secourir cette embarcation en détresse. Le Salamis continue vers Malte mais l’armée l’arrête à 24 miles nautiques de l’île. Malte somme la compagnie du Salamis ainsi que le capitaine de retourner à Khoms, son dernier port et le plus proche du lieu du (...) La suite