• Atlas des migrants en Europe (édition 2012)

    L’exposition itinérante « Moving beyond Borders » qui rassemble textes, cartes, graphiques, illustrations et photographies – le tout enveloppé dans des paysages sonores composés par la compagnie Étrange Miroir qui a également imaginé la mise en scène de l’exposition – a été inaugurée à Bruxelles le 12 juin 2015.
    A cette occasion, Migreurop a mis en ligne sur son site des cartes de l’Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires paru chez Armand Colin en 2012.
    Les cartes de (...) La suite

  • Des migrations mondialisées mais entravées

    première partie

    Liées à des trajectoires historiques spécifiques et largement régionalisées, les migrations sont aussi le produit et le symptôme d’une mondialisation inégalitaire. Les medias internationaux, les moyens de télécommunication, la baisse des prix du transport aérien ont réduit les distances et contribué à véhiculer des images d’un monde plus accessible. Mais de nouvelles barrières (physiques, réglementaires, militaro-policières...) ont été construites afin d’entraver les mouvements des nouveaux damnés de la (...) La suite

  • Les contrôles des migrations internationales : vers un protectionnisme accru ?

    seconde partie

    Paradoxalement, l’accroissement de la mobilité internationale s’est accompagné au cours de vingt dernières années d’une multiplication des contrôles migratoires. Alors que dans certaines régions du monde les frontières s’estompent pour faciliter les échanges économiques (Union européenne, Alena, Mercosur, Cédéao...), aillmeurs des murs sont érigés pour empêcher la circulation des personnes. Empêcher, ou plutôt canaliser. Au regard des objectifs affichés - dissuader l’immigration dite « clandestine » -, (...) La suite

  • L’enfermement au coeur des politiques d’asile et de migration

    troisième partie

    Avec la multiplication des lieux et l’augmentation des durées de rétention, l’enfermement des migrants se généralise en Europe. Ce qui n’était au départ qu’une réponse administrative improvisée est aujourd’hui au cœur des politiques migratoires européennes, au point de devenir un mode structurel de gestion de la migration. Or cette approche pêche non seulement par son absence de vision politique (autre que sécuritaire) mais présente également un coût humain et financier difficilement supportable. Des (...) La suite

  • Les effets dans les zones de départ et de transit

    quatrième partie

    La mondialisation des migrations organise peu à peu la circulation des personnes sur la planète en flux désirables et indésirables. L’assignation à résidence des indésirables par l’Europe l’amène à se lancer dans une véritable entreprise de « gouvernance » avec des pays de plus en plus éloignés de son territoire. Se multiplient ainsi des intrusions dans les politiques des pays de départ et de transit de migrants, qui ont pour conséquence d’entraver la circulation des personnes, même en dehors de l’espace (...) La suite

  • Carte des Camps

    Cinquième édition de la "Carte des Camps"

    En pièce jointe, la cinquième édition de la "Carte des Camps", outil à travers lequel, depuis 2003, Migreurop recense les lieux d’enfermement pour etranger-e-s en Europe et au delà. La suite


Communiqués de presse