• "Accord" UE-Turquie : le troc indigne

    Catherine Teule, article extrait du Plein droit, n°114 (octobre 2017), GISTI

    Forte de 2600 kilomètres de frontières terrestres avec huit pays, d’une politique de visas amicale avec son voisinage comme avec les pays musulmans de la Méditerranée, la Turquie est devenue, à compter des années 2000, terre d’immigration et plus encore de transit. Cela n’a pas manqué d’inquiéter l’Union européenne (UE) qui, très tôt, a donc incité la Turquie à limiter l’accès à son territoire, à intensifier sa lutte contre l’immigration « irrégulière » et à maîtriser les « flux migratoires ». Un accord de (...) La suite

  • L’UE prend les frontières africaines pour les siennes

    Claudia Charles et Pascaline Chappart, article extrait du Plein Droit, n° 114 (octobre 2017), GISTI

    Incapables d’accueillir dignement les personnes en quête de protection internationale, les États membres de l’Union européenne rejettent leurs responsabilités sur des pays toujours plus lointains, sommés de bloquer les candidats à la migration à leurs frontières. Cette politique d’externalisation du contrôle des frontières extérieures de l’UE ne cesse de se déployer à coup de millions d’euros dont les sous-traitants les plus méritants sont les premiers bénéficiaires. Mais à quel prix ?
    La prétendue « crise (...) La suite

  • Interview de Marine De Haas : « Hotspots » en Libye : l’annonce problématique d’Emmanuel Macron

    Article de Alcyone Wemaëre - France 24 (27 juillet 2017)

    En marge de la visite d’un centre d’hébergement de réfugiés à Orléans jeudi, le président français a annoncé la création de "hotspots" en Libye "dès cet été". Une annonce qui pose problème à la Cimade et au HRW, notamment.
    "L’idée est d’ouvrir des ’hotspots’ en Libye afin d’éviter aux gens de prendre des risques fous alors qu’ils ne sont pas tous éligibles à l’asile. (…) Je compte le faire dès cet été." Emmanuel Macron a bien prononcé ces mots lors d’un échange avec plusieurs journalistes jeudi 27 juillet, en (...) La suite

  • La Unión Europea no puede abolir los inviernos

    Peio M. Aierbe - El País, 26/01/2017

    La "solución hotspot" debe abolirse, pues ha convertido a estos puntos en lugares permanentes de relegación de “indeseables”
    ¿A partir de qué momento la no ayuda a una persona en peligro se convierte en crimen ? ¿Qué número de muertos hacen falta para calificarlo de crimen contra la humanidad ? Estas cuestiones se plantean desde hace tiempo en relación a las miles de personas muertas en el Mediterráneo por la falta de vías legales de acceso a la Unión Europea. Hoy en día, la situación cada vez más (...) La suite

  • Sara Prestianni : « L’externalisation, une logique perverse et inefficace »

    Entretien réalisé par Emilien Urbach - L’Humanité (France), 03/01/2017

    Entretien. Sara Prestianni dénonce régulièrement la généralisation de l’enfermement des étrangers et la multiplication des camps, qui sont au cœur de la politique d’externalisation de l’Union européenne.
    Vous avez accompagné les parlementaires de la Gauche unitaire européenne dans leur mission au Soudan. Pourquoi ?
    Sara Prestianni Je travaille sur l’externalisation des politiques migratoires. Ce n’est pas un phénomène nouveau, mais il s’accélère. Ces politiques sont particulièrement inquiétantes (...) La suite

  • Émissions mensuelles de Migreurop en partenariat avec le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF)

    RESF, 12/2016

    En 2016, Migreurop a participé aux émissions mensuelles du Réseau Éducation Sans Frontières sur la radio parisienne Fréquence Paris Plurielles (FPP). Réalisée grâce à la participation des membres de Migreurop, chaque émission est dédiée à un sujet différent : enfermement, l’approche hotspot, externalisation des politiques européennes, l’enjeu sécuritaire, etc.
    Vous pouvez écouter ces émissions en cliquant sur les liens suivants :
    Le Maroc, laboratoire de l’externalisation des frontières, 3 février 2016
    A (...) La suite

  • Quelle « crise migratoire » ?

    Plei droit n. 111 (France), 12/2016

    N° 111 de Plein droit, la revue du Gisti Quelle « crise migratoire » ?
    À partir de l’été 2015, les médias et responsables politiques européens ont parlé de « crise migratoire » pour décrire un « afflux » de réfugiés, qualifié d’historique, aux frontières de l’Union européenne, sans jamais interroger la pertinence des chiffres brandis, ni, surtout, analyser les raisons qui ont poussé ces centaines de milliers de personnes à chercher protection en Europe. Parler de « crise » a permis aux États européens de se (...) La suite

  • La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant – Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers

    Migrations sans frontières / Migration without borders (France), 02/12/2016

    Les années 2000 – à la faveur notamment du contexte provoqué par les attentats du 11 septembre 2001 – ont vu se développer au sein de l’Union européenne un véritable « marché de la sécurité migratoire », fruit de la convergence des intérêts des dirigeants politiques européens qui cherchent à militariser les frontières et de ceux des principaux professionnels de la défense et de la sécurité. Au sein de ce marché, l’enfermement des populations migrantes occupe une place croissante. En présentant, à travers (...) La suite

  • La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant

    Rebellyon (France), 10/11/2016

    Sous-titré « Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers », ce nouveau rapport du réseau Migreurop regorge d’infos pour celles et ceux qui se battent contre les frontières et leurs conséquences tragiques.
    Sur 60 pages, le document cartographie et présente la part croissante des entreprises privées dans la détention de personnes dont le seul tort est de ne pas avoir de titre de séjour en Europe. Pays par pays, la sous-traitance à des multinationales et parfois à des associations est (...) La suite

  • Report "Migrant detention in the European Union : a thriving business" | Rapport "La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant"

    Blog de Luc Schrijvers, 07/11/2016

    French below - Download “Migrant detention in the European Union : a thriving business”
    The report is launched today in Berlin in the frame of the strategy workshop "European Migration/Border regime" (programme attached)
    [FR] http://www.migreurop.org/article2761.html
    La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant. Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers. Étude réalisée par Lydie Arbogast pour Migreurop avec le soutien de la Rosa Luxemburg (...) La suite


Communiqués de presse

Cartes