• Émissions mensuelles de Migreurop en partenariat avec le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF)

    RESF, 12/2016

    En 2016, Migreurop a participé aux émissions mensuelles du Réseau Éducation Sans Frontières sur la radio parisienne Fréquence Paris Plurielles (FPP). Réalisée grâce à la participation des membres de Migreurop, chaque émission est dédiée à un sujet différent : enfermement, l’approche hotspot, externalisation des politiques européennes, l’enjeu sécuritaire, etc.
    Vous pouvez écouter ces émissions en cliquant sur les liens suivants :
    Le Maroc, laboratoire de l’externalisation des frontières, 3 février 2016
    A (...) La suite

  • Quelle « crise migratoire » ?

    Plei droit n. 111 (France), 12/2016

    N° 111 de Plein droit, la revue du Gisti Quelle « crise migratoire » ?
    À partir de l’été 2015, les médias et responsables politiques européens ont parlé de « crise migratoire » pour décrire un « afflux » de réfugiés, qualifié d’historique, aux frontières de l’Union européenne, sans jamais interroger la pertinence des chiffres brandis, ni, surtout, analyser les raisons qui ont poussé ces centaines de milliers de personnes à chercher protection en Europe. Parler de « crise » a permis aux États européens de se (...) La suite

  • La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant – Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers

    Migrations sans frontières / Migration without borders (France), 02/12/2016

    Les années 2000 – à la faveur notamment du contexte provoqué par les attentats du 11 septembre 2001 – ont vu se développer au sein de l’Union européenne un véritable « marché de la sécurité migratoire », fruit de la convergence des intérêts des dirigeants politiques européens qui cherchent à militariser les frontières et de ceux des principaux professionnels de la défense et de la sécurité. Au sein de ce marché, l’enfermement des populations migrantes occupe une place croissante. En présentant, à travers (...) La suite

  • La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant

    Rebellyon (France), 10/11/2016

    Sous-titré « Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers », ce nouveau rapport du réseau Migreurop regorge d’infos pour celles et ceux qui se battent contre les frontières et leurs conséquences tragiques.
    Sur 60 pages, le document cartographie et présente la part croissante des entreprises privées dans la détention de personnes dont le seul tort est de ne pas avoir de titre de séjour en Europe. Pays par pays, la sous-traitance à des multinationales et parfois à des associations est (...) La suite

  • Report "Migrant detention in the European Union : a thriving business" | Rapport "La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant"

    Blog de Luc Schrijvers, 07/11/2016

    French below - Download “Migrant detention in the European Union : a thriving business”
    The report is launched today in Berlin in the frame of the strategy workshop "European Migration/Border regime" (programme attached)
    [FR] http://www.migreurop.org/article2761.html
    La détention des migrants dans l’Union européenne : un business florissant. Sous-traitance et privatisation de l’enfermement des étrangers. Étude réalisée par Lydie Arbogast pour Migreurop avec le soutien de la Rosa Luxemburg (...) La suite

  • “La détention des migrants dans L’Union européenne : un business florissant” un rapport de Lydie Arbogast

    Lignes de force (France), 07/11/2016

    L’association Migreurop et le bureau de Bruxelles de la Rosa Luxembourg Stiftung (fondation proche du parti de gauche allemand Die Linke) viennent de publier ce rapport rédigé par Lydie Arbogast.
    EXTRAIT
    Des multinationales au service de la rétention administrative française
    Si l’enfermement administratif des étrangers demeure principalement une affaire publique en France, la sous-traitance des activités qui y sont liées permet néanmoins à une myriade d’entreprises privées de profiter des (...) La suite

  • Els CIE d’Espanya vs Europa : la legislació suau no evita « castigar » els immigrants

    Nació Digital (Espagne), 06/11/2016

    Els centres d’internament d’estrangers de l’Estat estan més que mai en el punt de mira després dels motins de l’últim mes.
    El temps màxim d’internament és baix a Espanya però les condicions i la transparència no són millors que a Europa
    Els centres d’internament d’estrangers (CIE), on un immigrant pot ser-hi reclòs a l’espera de ser expulsat només per no tenir papers, estan més que mai en el punt de mira. En menys d’un mes s’han produït motins al d’Aluche, a Madrid ; al de Múrcia i al de la Zona Franca de (...) La suite

  • Brigitte Espuche et Louis Imbert : "De la crisis de los refugiados/as, a la crisis de Europa"

    Documentación social in Academia, 11/2016

    Abstract
    (FR) En 2015, face à l’exode et aux naufrages de milliers de personnes en quête d’un lieu d’accueil en Europe, celle-ci a persisté dans une approche sécuritaire.
    Les dispositifs de blocage, tout comme leurs effets sur les migrants, se sont renforcés aux frontières internes (Calais, Vintimille, Balkans) et externes de l’Union européenne (UE) – désormais militarisées (Opération Triton de Frontex, EuronavforMed en Méditerranée, OTAN en Mer Egée, triple barrière à Ceuta et Melilla) -, mais (...) La suite

  • Talks & Performances : DEPORTSPORA : When deportation becomes a way of life

    Center for Art on Migration Politics (Danemark), 29/10/2016

    Join us in CAMP for the event Deportspora : When deportation becomes a way of life, an afternoon with talks and performances exploring different aspects of the politics of forced deportation through the key concept deportspora.
    Deportation is the forced removal of ‘unwanted foreigners’ from the territory of a state. Every year, hundreds of thousands of rejected asylum seekers, and irregular and undocumented migrants are removed by force from the country they migrated to, and returned to (...) La suite

  • Accueil des réfugiés : les villes s’organisent contre « l’Europe de la honte »

    L’Humanité (France), 19/10/2016

    Réunis à Bruxelles pour « Solidarcities », des dizaines de maires venus de toute l’Europe ont durement critiqué l’attitude de l’Union européenne et des états pour leur lâcheté face à la crise des réfugiés. A cette déroute de l’UE, ils opposent leurs multiples expériences pour accueillir les migrants seul remède selon eux, pour faire barrage à la xénophobie et au racisme.
    « Aucun être humain n’est illégal ! » tonne Spiros Galinos, le maire de Lesbos. Il parle de sa fierté d’être le maire de cette île grecque qui (...) La suite


Communiqués de presse

Cartes