• "Gérer la frontière euro-africaine : Melilla, laboratoire de l’externalisation des frontières européennes en Afrique"

    Rapport de mission intermédiaire réalisée à la frontière hispano-marocaine entre février et août 2015 par Elsa Tyszler, volontaire du réseau Migreurop au sein de l’association GADEM, dans le cadre du programme Echanges et Partenariats : "Gérer la frontière euro-africaine : Melilla, laboratoire de l’externalisation des frontières européennes en Afrique". La suite

  • Recherches et Secours en Méditerranée Centrale

    Rapport de la mission réalisée en Sicile entre le 1er février et le 8 juin 2015 par Sabine Llewellyn, volontaire du réseau Migreurop au sein de l’association ARCI en soutien des activités de Watch the Med, dans le cadre du programme Echanges et Partenariats.
    Intitulé "Recherches et Secours en Méditerranée Centrale", ce rapport est le fruit d’une large collaboration, et analyse l’évolution récente des opérations de secours dans le Canal de Sicile, dans un contexte de plus en plus (...) La suite

  • 2015 : droits de l’homme à la frontière Sud

    Asociatión Pro Derechos Humanos de Andalucía

    La version française du rapport "Droits de l’homme à la frontière Sud 2014" de l’Asociatión Pro Derechos Humanos de Andalucía (APDHA) est maintenant disponible, en pièce jointe et sur le site de l’APDHA. La suite

  • La face cachée des camps d’étranger.e.s en Europe

    Rapport de la campagne Open Access Now

    Depuis les années 1990, l’enfermement est devenu un instrument privilégié de gestion des populations migrantes en Europe et au-delà. Le seul motif de cette privation de liberté est le non respect des règles, souvent injustes, relatives au franchissement des frontières et/ou au séjour. Elle constitue une source de violations permanentes de leurs droits. Derrière l’objectif officiel de rationalisation de la gestion des flux migratoires, l’institutionnalisation de la détention des étranger.e.s vient (...) La suite

  • « Frontex entre Grèce et Turquie : la frontière du déni »

    Le dernier rapport de la campagne FRONTEXIT, « Frontex entre Grèce et Turquie : la frontière du déni » (2014). A la frontière gréco-turque, l’agence européenne de surveillance des frontières extérieures, Frontex, participe à un dispositif qui empêche les réfugiés de bénéficier de la protection internationale. Ce rapport souligne les conséquences dramatiques de l’intensification de la surveillance à cette frontière (« push back », non accès à la demande d’asile, violences physiques et verbales, etc.) ainsi (...) La suite

  • Paroles d’expulsé.e.s

    Depuis les années 1990, l’Union européenne s’est attelée au développement du volet « externe » de sa politique d’immigration et d’asile, autrement appelé « processus d’externalisation ». Nombre de moyens, dispositifs et outils ont été mis en œuvre pour faire en sorte que ce soit ses voisins (plus ou moins proches) qui se chargent du contrôle des flux migratoires. Parmi ces instruments se trouve une figure qui est devenue un des pivots de l’externalisation : l’accord de réadmission.
    Les Etats membres de (...) La suite


Communiqués de presse