communiqués

79 articles

  1. Le droit à l’information de la société civile et de la presse dans les camps d’étrangers bafoué

    Le 17 avril 2012 Dans le cadre de la campagne inter-associative « Open Access : Ouvrez les portes ! On a le droit de savoir ! » , les réseaux Migreurop, Alternatives Européennes et Reporters Sans Frontières ont demandé à visiter des lieux d’enfermement des migrants du 26 mars au 26 avril 2012. Afin de faire un état des lieux sur l’accès de la société civile et des médias aux centres de détention d’étrangers, de nombreux journalistes, associations et collectifs de citoyens ont déposé des demandes de visite (...) La suite

  2. 63 migrants morts en Méditerranée : l’armée française mise en cause pour non-assistance à personne en danger

    Un an après la mort de 63 migrants dans un bateau au large de la Libye, des survivants, avec le soutien d’une coalition d’ONG, ont déposé aujourd’hui en France une plainte mettant en cause l’armée française pour non assistance à personne en danger.
    Mars 2011, le chaos s’installe en Libye et des milliers d’étrangers sont contraints de fuir le pays pour échapper aux violences. Parmi eux, 72 personnes d’origine éthiopienne, érythréenne, nigérienne, ghanéenne et soudanaise, embarquent dans la nuit du 27 mars (...) La suite

  3. OTAN : Une réponse claire doit être apportée à propos des décès survenus en mer

    À la date anniversaire du décès de migrants, les informations concernant ce drame doivent être rendues publiques

    (Bruxelles, le 26 mars 2012) – L’OTAN et ses États membres devraient fournir des informations permettant de mieux comprendre la chaîne des événements qui ont conduit à la mort de 63 migrants à bord d’une embarcation en Méditerranée l’année dernière, a déclaré une coalition d’associations de défense des droits humains dans des lettres communes publiées aujourd’hui et adressées à l’OTAN ainsi qu’à certains de ses États membres. La suite

  4. Allemagne- Serbie : deuxième « charter » organisé par FRONTEX

    Communiqué de presse

    Ce mardi 13 mars et pour la deuxième fois depuis ce début d’année 2012, un vol « retour » a été organisé et financé par l’agence européenne chargée de la surveillance des frontières de l’UE, FRONTEX. Il a quitté Düsseldorf, en Allemagne, en direction de Belgrade en Serbie.
    Depuis 2006, FRONTEX assiste les Etats membres dans l’organisation conjointe de vols retour pour expulser hors du territoire européen des migrants en situation irrégulière. En 2010, FRONTEX a organisé pas moins de 39 vols de retours (...) La suite